RECUEIL pour LA DOULEUR et pour LA PEINE des AUTRES :

RECUEIL pour LA DOULEUR et pour LA PEINE des AUTRES =
HONNEURS à ceux qui sont morts ou blessés en 2013 :

Mes pensées vont vers ces FAMILLES
meurtries dans la peine et qui ont dû
réveillonner, hantées par des SOUVENIRS
douloureux et atroces.

Mes pensées vont vers ces Personnes
qui nous ont quittées en laissant derrière
elles des tonnes de CHAGRIN, des KILOS
de LARMES et des SACS d’AMERTUME.

Mes pensées vont vers ces Hommes,
Femmes, Enfants, et bébés, terrassés
par l’accident en 2013, et qui affrontent
en 2014, des TRAUMATISMES
occasionnés par la maladie, l’ Handicap, ou le risque de mort.

Mes Pensées vont ces Mères, ces Veuves, ces VEUFS
et ces Orphelins qui devront se résigner à vivre dans
des PLEURS permanents étant pour toujours
Privés de l’AMOUR de ceux ou celles qui les vivifiaient..

Mes Pensées vont vers ceux par qui le MALHEUR arrive
souvent inconsciemment, qui ont malencontreusement
maniés au mauvais moment et au mauvais endroit
l’arme fatale qui les conduira au CHATIMENT.

Mes Pensées vont enfin vers ceux qui bien
qu’étant blessés ou accidentés
explosent d’ESPOIR et de VICTOIRES
car ne se résignant jamais à donner RAISON
à la douloureuse CONDITION humaine.

Lobé De Bonabenga.

Publicités

SWM / PROSPECTIVE & PLANNIFICATION =

Vous avez pris connaissance du Projet détaillé et des REALISATIONS SWM ( 2011- 2012 – 2013 = D’autres ACTIONS sont en cours).

VOICI nos PERSPECTIVES pour 2014 :

VOICI NOS QUATRE Principaux CHANTIERS pour 2014 =

Premier CHANTIER =
I-LA COUVERTURE MEDICALE groupée pour tous les MEMBRES SWM ( ASSURANCES / MUTUELLE ):
Ce POSTE représente plus de 5O% du budget des ménages camerounais
et appauvrit les foyers.
Notre Comité Scientifique de Développement ( CSD /Siège ) piloté par CHRISTIAN ATEBA évaluera les GARANTIES spécifiques et nécessaires pour mettre les MEMBRES de SWM à l’abri des dépenses exorbitantes en cas de PATHOLOGIES aggravées.

Deuxième CHANTIER =
II- ACCELERATION dans le FINANCEMENT GRATUIT des PROJETS :
La MICRO finance classique contribue au SURENDETTEMENT des MENAGES et les taux d’intérêts usuriers tuent les MICRO Entreprises.
Le Docteur YUNUS / Prix Nobel d’Economie , qui a crée la MICRO FINANCE plaide aujourd’hui pour la SOCIAL – FINANCE : Et c’est cette Pratique financière modélisée par nos équipes, qui est au cour des FINANCEMENTS GRATUITS /SWM.
Nous construisons un FOND MONETAIRE INDEPENDANT pour cette cause.

Des PROJETS des ENFANTS SAWA seront soutenus, suivis, gérés et financés.

Troisième CHANTIER :
III-LA DIVERSIFICATION LINGUSITIQUE =
PROGRAMME de FORMATION aux LANGUES SAWA:
Pongo, Duala, Ewodi, Batanga, Bakoko, Abô, Malimba…Bakweri.
SWM s’organise afin d’intégrer ces MODULES dans le CURSUS actuel.
La mise en application est prévue pour 2014 avec notre EXPERT le Professeur EYOUM.

Quatrième CHANTIER =
IV – LA STRUCTURANT et LA FORMALISATION du GROUPE et des SUPPORTS :
Les STATUTS et les REGLEMENTS actuels sont inadaptés aux évolutions et aux mutations sociétales.
Notre EXPERTE Jeanine NDONGUE et la Commission qu’elle préside offriront à SWM de Nouvelles BASES juridiques.
Cette STRUCTURATION juridique est optimisée par une PEDAGOGIE très pointue délivrée aux NOUVEAUX et ANCIENS MEMBRES par le GRAND Cyrille PIPPA.

Mais ce CHANTIER concerne surtout la mise en place d’un Siège physique sur DOUALA et la réorganisation des Bureaux Fondateurs sur PARIS et en EUROPE.
Cette réorganisation est à à prévoir également sur YAOUNDE avec le Président DENIS DOUALLA, sur EDEA avec Maurice MPOTH, et pour nos prochaines ANTENNES locales sur MEINGANGA, sur KRIBI…etc..

LE PRESIDENT ATOUME Mirabeau ( SWM/ Siège ) qui coordonne tout le travail sur le plan NATIONAL, mérite d’être remercié avec ses collaborateurs que nous n’oublierons jamais =
– EBONGUE Michèle : SG
– SAMUEL NGOYE : Commissaire
– SAMUEL NGOLE : Censeur
EMABA
ETOKA
KOUEDI
ELAME
EBWEA
LOUIS MOUNANGUE
ETC…
Et évidemment notre GOUVERNEUR / TRESORIERE : Mireille KOUOH..
Sans oublier notre MEMBRE d’Honneur : Jeannette DICKA.

Mboa o boso.

Lobé De Bonabenga.

Nous sommes tous des SAWA en puissance

MESSAGE d’AMOUR de SWM = « NOUS SOMMES TOUS des SAWA potentiels »

A tous les MEMBRES présents dans ce GROUPE =

Que vous soyez ETON, BAMILEKE, BAKWERI, DOUALA, MBO, PONGO, ABO, EWODI, BASSA, MALIMBA, HAOUSSA, …NIGERIANS…nous vous aimons..

POURQUOI Sommes nous tous des SAWA potentiels ?

– D’une part parce que nous faisons preuve d’AMOUR pour vous qui êtes des créatures de nôtre Seigneur à tous
Vous êtes des êtres à part entière et vous avez des choses à donner avec le droit de recevoir en retour.

– D’autre part parce que aucune DISCRIMINATION n’existe dans ce GROUPE.
La définition du mot  » SAWA  » que l’on retrouve dans le SITE de référence  » http://www.Peuplesawa.com  » est bonne mais incomplète.
Cette Définition parle du SAWA de « filiation ».
En limitant le SAWA dans sa sphère géographique, elle entend par SAWA tout individu ayant comme père ou mère un SAWA issu des 5O CANTONS ( DOUALA, PONGO…BAKWERI)..

C’est une Définition incomplète et STATIQUE qui n’intègre pas les mobiles, les convictions et l’état d’esprit de l’individu.

SWM apporte ce complément de Définition DYNAMIQUE, et confirme qu’il y a le SAWA par filiation d’une part, et l’autre « ETRANGER – ami » ( De père et de mère non – sawa ), mais qui tient à partager nos VALEURS et nos PROJETS.

SAWA par filiation ou par conviction, RASSEMBLONS nous tous.
Partageons des VALEURS de progrès, de fraternité, d’union, de solidarité, d’amitié, et surtout de Respect et d’Amour.

LE PROJET SWM intègre toutes ces valeurs et universalise leur promotion.

Nos Fondements puisent leur EXEGIE  » énergie qualitative » dans les RACINES propres au PATRIMOINE SAWA, en élargissant notre CHAMP d’ACTION vers d’autres CULTURES et d’autres CIVILISATIONS.

LISEZ notre PROJET.
Parcourez nos Publications
Critiquez nos ANALYSES.
Commentez nos ESSAIS
PROPOSEZ des initiatives
CONTRIBUEZ par vos Connaissances et votre savoir.

Créons le SAWA DYNAMIQUE.

Lobé De Bonabenga.

Poème = NYAMBE a si pimbi Lodubwan’ Là Longè là Bwindeya = »LE DIEU des SAWA est garant de l’Immortalité »

Poème = NYAMBE a si pimbi Lodubwan’ Là Longè là Bwindeya
« LE DIEU des SAWA est garant de l’Immortalité »

O tétén’ à éyan tâté à wéki nô nà kumbà
O don’ la malo nyamà é wulè nô tik’ à biyalà
O mbus’ à suwà mbotà é wutamènè nô nà Satan
Di pimbi lodubwan’ là longè là bwindeya

A moto o wusi’ o ésoka ya jémeya
A moto o kwèm maléya mà bonam’
A Moto o pimbi bényengèn bà buma
A moto o timbi ndé o jibà pepumà bà kwéd’am

Séngà sô maléya mà mun’ à Yéhovah
Nu wédi o YUDA Nà mbas’ à makékisan’
Dangwa o matanga mà mun’ à Kumbà
Nu tôkisanè nà kôdi békôkisédi bà ADAM

Lodumbwan là kôbat’ à Gobinà
Lo titi pè o tongo ni londi nà njibà
Lodubwan là longè la bwindéyà
Lo busi à kwata lo nàngà was’ à buma

Di si pimbisè longè la bwindéyà
Bisô SAWA ni kokisàbè kà wubà
Di si langi maléya mà YUDA
Ménà mà nyamsè EVA mà tanyisè pè ADAM

Di kusanè KWA Dibena
Nginya ni namsabè idibà o tétén’ à munjà
Di wuti lodubwan la bwindéyà
O boso nà Jaman bà kwasé bisô milemà

Lobé De Bonabenga

QUELS sont les VRAIS Dieux des SAWA ? REPONSE de Lobé De Bonabenga pour SWM.

QUESTION de SARA PUISSANCE =
« Bonjour peux tu m’apprendre à prier Nyambé.
Je viens aussi de comprendre que nous avons été dupés depuis des générations.
Et je viens donc de comprendre que je devais retourner vers mes origines et que le Dieu des blancs n’est pas celui des africains. Merci pour ta réponse ».

Notre REPONSE :
Je m’autorise à te répondre avec la plus nette intégrité spirituelle et intellectuelle.
Une mise en garde au préalable.
Nous sommes là dans le domaine du Divin.
Il s’agit d’un champs ou d’un espace extrêmement complexe.
Ceux qui se permettent d’assener ou d’affirmer des certitudes en confirmant l’existence ou l’authenticité des MYTHES ou des DIEUX sont des fous.
Nous sommes depuis l’EGYPTE préhistorique et bien avant le Roi AKHENATON, dans une quête jamais achevée.

Qu’il s’agisse des Dieux Chrétiens, Juifs, Musulmans, Indouistes, Africains, aucune ETUDE scientifique ne précise que tel ou tel Divinité correspond à tel PEUPLE ou à telle POPULATION, qu’elle soit issue de l’Afrique, de l’ASIE ou de l’Amérique.

C’est dire que NYAMBE ou JESUS, ou ALLAH, qui sont des MYTHES DIVINS crées par l’IMAGINATION de l’Homme, dans son impérieuse demande d’un LIEN avec le COSMOS, ne sont pas forcément d’accord avec cette SEGMENTATION spirituelle établie par des HUMAINS.

Les choses sont ainsi formatées et les Historiens des Religions qui se contredisent par ailleurs, ne font que constater les CULTES qui traduisent les stigmates de chaque CIVILSATION.

Est ce que un « Père » est -il plus apte ou plus compétent à écouter ou à servir ou à répondre aux DOLEANCES de sa fille que tout autre personne ?
Rien n’est moins sûr.

Pour dire que la Prière que j’adresse aux Divinités relevant de mon HISTOIRE, de ma CULTURE, de mes ANCETRES, peut tout aussi bien ECHOUER, pour la simple et bonne RAISON suivante = Mes convictions sont légères.. Mes requêtes sont incohérentes..

Ou tout simplement parce que ce DIEU que j’interpelle n’est pas à sa place dans son rapport avec moi ou avec le PEUPLE auquel j’appartiens.
Et personne ne peut le savoir..

Compte tenu de ces aléas propres à toute forme de Divinité, il me paraît judicieux d’évoquer, d’interpeller, de solliciter les énergies de mon supposé CREATEUR suprême en prenant DEUX GRANDES précautions =
1-/ Une Prière en symbiose avec mon être et mes pensées et mes ambitions doit fonder ma requête
Et ce Fond est paramètrable quelque soit le DIEU que j’ai en face de moi.
En d’autres Termes LA prière peut se définir come une VARIABLE spirituelle adressé à une Divinité qui est prédisposée au moment de ma prière à m’accorder l’ECOUTE optimale.

C’est ce que justifiait plus haut en m’interrogeant = « Est ce qu’il ne nous est jamais arriver de constater à un moment où à un autre qu’une Tierce personne était plus à l’écoute de nos Problèmes que nos parents géniteurs ?

Donc je dois avoir la maîtrise de mes fondements spirituels et je peux exprimer une très belle requête dès lors que le MESSAGE qui vient de mon for intérieur reste en SYMBIOSE absolue avec mes centres d’intérêts.

Exemple = Si je suis fâché contre ma maman , je prierais ainsi =
« TOI Créateur absolu et de l’absolu
Mes mains tremblent à l’idée de transgresser ce que tu m’a donné de plus précieux: ma mère.
Je suis confuse Seigneur, et je demande ton aide urgente et magnanime
Mes propos ont précédé mes pensées et j’ai failli en grondant ma mère
Qu’il m’en soit tenu responsable et que ta sentence soit atténuée par cette miséricorde infinie qui fait de moi ton humble et soumis serviteur
ETC…
Me voici donc entrain de Prier de manière cohérente en contextualisant mes problématiques qui traduisent mes convictions, mes peines du moment et mes frustrations..

C’est pour dire qu’une Prière se vit d’abord sur son FOND = la profondeur et la qualité de mon message à DIEU

Tu l’auras constaté je ne me préoccupe pas de savoir si c’est NYAMBE, ou ALLAH, ou JEHOVAH ou CONFICIUS qui reçoit ce MESSAGE.
Je n’en fais pas état et je ne me prononce pas sur cette identité.
C’est dans la deuxième partie de ma Prière que se pose le problème de l’adéquation entre ma personne, mes doléances et la Divinité qui est interpellée

Comment donc être sur qu’au moment où j’évoque mes DIEUX ou mon DIEU, le plus disponible des DIEUX est bien à l’écoute de ma DEMANDE ?
J’en ai aucune garantie, quelque soit l’état de ma foi.

Ce n’est pas LA FOI qui rend les DIEUX invincibles.
LA FOI c’est juste le lien établit avec l’esprit divin.
Donc je vais m’adresser à ma Divinité en essayant de tout faire pour être certain que je frapper à la bonne porte et au bon moment :

2- / Je mets du contenu dans le contenant =
« Dieu de l’éternité et de l’infini
toi qui a le visage de l’ange et le corps de la fraternité
accueille moi dans ta majestueuse demeure
Celle qui a vu naître et grandir mes ANCETRES
Celle qui abrita depuis la nuit des temps
les valeurs qui ont modelés mes origines

De la NUBIE en passant par le SAHARA et le SOUDAN
de l’EGYPTE en traversant le NIL pour arriver au KONGO
Sois bon avec tes enfants du Monde entier, qu’ils soient de la GRECE, de l’ITALIE ou de la FRANCE.
Installe dans les cœurs meurtris par l’Histoire et frustrés dans le temps
Cette FOI que tu nous a garantie par ton ESPRIT et ta PUISSANCE
Ne sommes nous pas les fils et filles du Monde et des civilisations croisées?

LES DIEUX du SOUDAN n’ont t’il pas côtoyés ceux de l’EGYPTE pharaonique ?
Et ceux de l’EGYPTE n’ont -ils pas générés ceux de LA GRECE ANTIQUE ?
Si dans ton immense bonté ta volonté doit se faire à travers NYAMBE, qu’il en soit ainsi.

AMEN

SWM/ INNOVATION = RECHERCHE Fondamentale et Recherche Appliquée =F ( Mcp ) = ( DS + CM+ PBE +PVM )( T)

SWM/ INNOVATION =

RECHERCHE Fondamentale et Recherche Appliquée =
F ( Mcp) = ( DS + CM+ PBE +PVM )( T)
Cette FORMULE est La Modélisation Mathématique du mécanisme Socio – financier appliqué au Financement Gratuit des Projets Sawa.

Bon à savoir :
A chaque fois qu’un Enfant Sawa bénéficie d’un Financement gratuit pour son Projet, les Experts de SWM appliquent cette Formule Scientifique.
Nous continuons à l’affiner.
Rejoignez notre Comité Scientifique de Développement ( CSD ) si vous voulez contribuer.
Merci.

Lobé De Bonabenga.

LE MEMO DYNAMIQUE de SWM : LE MOUVEMENT MONDIAL des ENFANTS SAWA fixe ses ORIENTATIONS

LE MEMO DYNAMIQUE de SWM =
LE MOUVEMENT MONDIAL des ENFANTS SAWA  » SWM  » fixe ses ORIENTATIONS.

Chers frères,
Chères sœurs
Chers SAWA,
Chers Camerounais,
Chers Citoyens,

SWM vient de réaliser sur EDEA le GRAND SOMMET de la Jeunesse SAWA.
Ce SOMMET a été l’occasion pour SWM de fixer ses orientations conceptuelles.
C’est un moment privilégié.
LA REFLEXION et l’ACTION pour le Peuple SAWA étaient au rendez – vous.

Mais que faut -il retenir de ce SOMMET ?
Que faut -il retenir des SOMMETS « SWM » dans leur ensemble ?

LE SOMMET renforce la cohésion du groupe et du Mouvement.
Le SOMMET est un moment de partage, de solidarité et de communion.
Le SOMMET est l’occasion de fixer les priorités, les trajectoires d’évolution, les axes de Développement et surtout LA DOCTRINE du MOUVEMENT.

DEUX POINTS doivent être soulignés au niveau de la DOCTRINE SWM :

I -La Priorité de SWM c’est le BIEN – ETRE du SAWA :
Ce BIEN – ETRE suppose que SWM soit à même d’apporter à Tout enfant SAWA membre ou sympathisant, les OUTILS qui contribuent au BIEN – ETRE à l’époque contemporaine :
Ces OUTILS sont scientifiquement connus et humainement éprouvés :
Pour aspirer au BIEN – ETRE aujourd’hui il faut combiner DEUX valeurs :
1- Les VALEURS de l’ESPRIT : La Connaissance, la Culture, La Tradition, la spiritualité..
2- Les VALEURS Matérielles : Richesses économiques ou financières..

Par quels moyens « SWM » contribue – t-il à LA VALORISATION du BIEN – ETRE des SAWA ?
Comment SWM apporte – t- il le BIEN – ETRE ?

REPONSE :
En mettant à la disposition des ENFANTS SAWA trois INSTRUMENTS :

-Instrument N° 1 = – Les OUTILS PEDAGOGIQUES :
LES ESPACES de la CONNAISSANCE et du SAVOIR :
Lisez tout ce qui s’écrit dans les QUINZE GROUPES et PAGES gérés par SWM.
Prenez connaissance des ANALYSES et des COMMENTAIRES qui impactent tous les Domaines et toutes composantes vitales du PEUPLE SAWA ( De la Science à la Finance, en passant par la Tradition les Arts ou la Musique..)
Tous les Domaines sont traités dans nos GROUPES / ATELIERS destinés à La Recherche PLURIDISCIPLINAIRE et au DEVELOPPEMENT intégré.

-Instrument N° 2 =
B- LES OUTILS pour l’ETUDE et de DEVELOPPEMENT des PROJETS :
Le COMITE SCIENTIFIQUE de DEVELOPPEMENT :
Dès que vous avez une idée, un concept, un Projet, prenez contact avec SWM.
Adressez votre projet à : lobehenri@voila.fr
Ce Projet est examiné et validé et financé GRATUITEMENT par le GROUPE SWM.

-Instrument N° 3 : UN FOND d’INVESTISSEMENT qui accorde des FINANCEMENTS GRATUITS:
SWM est la seule Organisation au MONDE qui permet par un MECANISME socio-financier élaboré par Lobé De Bonabenga, de fournir des FINANCEMENTS gratuits et solidaires aux JEUNES.

Deuxième Priorité SWM =
Deuxième ASPECT de la DOCTRINE SWM :
LA DYNAMISATION des VALEURS SAWA :

Les Ancêtres SAWA nous ont transmis des SAVOIRS.
Ces SAVOIRS sont nécessaires pour la cohésion de la communauté.
Et ces SAVOIRS interpénètrent nos vies quotidiennes.

Mais il faut bien noter que ces SAVOIRS ont été élaborés avant l’ère de la Mondialisation.
Aujourd’hui le TAM – TAM a été remplacé par les sms.
D’où la nécessité d’une RECONTEXTUALISATION de SAVOIRS Ancestraux.

Donc autant on s’exclamait lors des ASSISES SAWA sous le baobab :
 » Mboa é jaï tè nà ..Kè lambo di »
Autant il est important de dynamiser les esprits et les valeurs en reprenant la même formule mais de manière plus contemporaine :
 » Mboa é tèm tè nà …Kè Musima mu  »
Di tèmè sô, Moto à titi nà à nya milà mà MONDIALISATION kè à jaï o kondà.

Lobé De Bonabenga.

SWM / Actualité / ETAT des LIEUX= OU EN SOMMES – NOUS ?

SWM / Actualité / ETAT des LIEUX= OU EN SOMMES – NOUS ?
LES OUTILS SWM sur le terrain des OPERATIONS =

QUELLES sont les perspectives en termes de STRUCTURES et de Projets =

A moyen terme SWM s’installe avec une ANTENNE sur GAROUA
– Cameroun.
A moyen terme SWM développera l’ANTENNE de PARIS qui dispose d’un Comité de Direction mais devrait cristalliser sous l’impulsion du grand YVES BELLE, l’ensemble des structures en EUROPE centrale et harmoniser, avec JULIE FETIVEAU, l’ensemble des données informatiques de SWM dans le Monde..

Nous profitons de cette Publication pour remercier de manière Divine, Notre soeur MARLYSE MISSOMBA ( ETATS – UNIS ), Directrice des Projets, mais indisponible pour le moment.
Nous sommes entrain de rechercher des moyens pour notre ANTENNE de MOLDAVIE qui devrait fédérer avec l’intelligence de notre frère EDMOND Charles les structures en EUROPE de l’EST.
Il faut des moyens financiers pour que SWM puisse apporter aux SAWA, à la fois cette INDEPENDANCE stratégique sur le plan financier, cette innovation en matière culturelle, cet Enrichissement en termes de Projets, cette VALORISATION des RACINES, des hommes et des Femmes SAWA.

Mboa é yabè pénya.

Lobé de Bonabenga.

SWM / Actualité / ETAT des LIEUX= OU EN SOMMES – NOUS ?

SWM / Actualité / ETAT des LIEUX= OU EN SOMMES – NOUS ?
LES OUTILS SWM sur le terrain des OPERATIONS =

Un autre Outil permet à SWM d’examiner, d’accompagner, de valider et de financer les PROJETS SAWA:
C’est le Comité Scientifique de Développement : Ce sont tous les ENFANTS SAWA qui sont sur la toile et qui sont disposés en interaction avec les données du Terrain de mettre leurs compétences au SERVICE des projets à Etudier..
Résultats =
Nous avons produit une ENTREPRISE commerciale spécialisée dans le vêtement haut de gamme en synergie avec son initiatrice notre soeur NDEDI Emilienne de SWM.
Nom de l’Entreprise en ligne  » Emil’s Relooking ».

Nous avons conduit sur EDEA un Projet à caractère pédagogique afin de doter les SAWA d’EDEA d’un outil de compétitivité = Les NTIC = Informatique & Communication.

Nous avons organisé au sein du PALAIS DIKA AKWA à DUALA le Sommet de la Jeunesse SAWA = sous l’impulsion de EKINDI MANGA ex – Président de SWM DUALA.
Une grande première pour la JEUNESSE SAWA qui, se trouvant depuis des siècles coincée entre des BARONS au sein des Assemblées traditionnelles d’une part et un d’autres BARONS au sein du Gouvernement Camerounais, n’avait jamais eu l’OCCASION de peser sur la REFLEXION sawatique.
Les images sont sur le BLOG.

SWM / Actualité / ETAT des LIEUX= OU EN SOMMES – NOUS ?

SWM / Actualité / ETAT des LIEUX= OU EN SOMMES – NOUS ?
LES OUTILS SWM sur le terrain des OPERATIONS =

La Gestion et le Développement d’une ORGANISATION nécessite de l’argent.
SWM a lancé un concept de  » FINANCEMENTS GRATUITS soutenus par un FOND d’INVESTISSEMENT « .
Ce FOND a été crée à partir d’un simple compte postal qui recueille les DONS et les Cotisations des MEMBRES.

Il s’agit d’un FOND Autonome et Indépendant dans la mesure ou seuls les ENFANTS SAWA sans aucun SPONSOR contribuent à alimenter ce FOND.

Les AFRICAINS sont des ESCLAVES car ils sont toujours entrain de MENDIER auprès des Bailleurs de FOND et des BANQUES.

Nous disposons d’un potentiel humain et stratégique qui nous mettrait à l’abri de l’ESCLAVAGE monétaire =
J’avais demandé aux 5OOO mille SAWA qui communient dans nos GROUPES de contribuer à hauteur de 1 SEUL EURO par mois afin de construire et de solidifier ce FOND MONETAIRE sawatique.
Voyez – vous..
Vous voulez l’indépendance des communautés noires mais vous ne voulez prendre AUCUN ENGAGEMENT.
Ceci ne nous pénalise point outre mesure puisque l’exploitation des DONS et COTISATIONS par un système de capitalisation financière nous permet de récupérer les sommes déposées dans nos comptes SWM afin d’en optimiser les rendements sur les marchés financiers.

Dans sa vocation initiale LE FOND D’Investissement SWM est donc un aggrégat de comptes gérés par les ANTENNES ( cotisations des membres et dons locaux.) et fructifié après consolidation par les EXPERTS de SWM PARIS.

SWM a mobilisé plus de 4 millions de FCFA depuis le lancement du Mouvement.
Cette somme a permis d’installer les ANTENNES et les STRUCTURES et de financer les premiers projets.
J’insiste sur la Nature des Projets à financer =Culturel, Economique, Académique, Artistique,
Agroalimentaire…Technologique..Commercial..

Video clip de Sallé John : Analyses & Commentaires : Quand les Métaphores du Grand Sallè embrase l’Ambasse – bey

EXTRAORDINAIRE SALLE JOHN = EXPLICATION de TEXTE =

Le CHAPEAU, sa marque ancêstrale et sa signature héritée de ses ascendants.

ADMIREZ surtout la richesse du verbe et la consistance des METAPHORES =Video  » Mpôlôlô » =

ANALYSES & COMMENTAIRES =
« Moi SALLE JOHN, je marche en m’appuyant sur le SCEPTRE de ma vie, à savoir = LA PAIX et l’AMOUR … » Ebongw’ am yà lôndô yé ndé MUSANGO nà NDOLO  »

« LA misère morale et l’Opulence ne sont pas mes valeurs de prédilection… » mbwan nà ndéngè ba titi mbà dikôm.

« Né ndé tong’o nyénà ni batamènè nà é bé  » Je suis, moi SALLE JOHN le marigot accolé, adossé à la SOURCE qui alimente le fleuve »

« Que les marées soient hautes ou basses, je ne me dessèche jamais..
Je suis ancré dans la SOURCE de la vie »
Je suis éternellement alimenté par la SOURCE de la vie ( l’EAU ) »
 » Nà si bi pô banjà o masôngô tô o môndô  »

 » Suléyà ndé o si sénjèlè mbà Mpôlôlô, wà mô suléya » =Toi le ruisseau qui parade en traversant les contrées, ne me crache pas ton mépris, car à tout moment tu risques de déssècher… File ta vie sans te moquer de moi  »

« LA misère morale et l’Opulence ne sont pas mes valeurs de prédilection… » mbwan nà ndéngè ba titi mbà dikôm  »
Mudi musangi mu pôsi mbà mudengé  » LE SAINT ESPRIT m’a choisi comme compagnon  »

« Je m’écarte de tous ceux qui exploitent la misère humaine en violant les consciences » Bato bà bèn makindo onyolo ndé bà ma lémsè bà nè bato « ..

« Vous qui chechez l’opulence, plongez donc dans ce fleuve de richessses matérielles et dès que vous serez comblé ne me cachez pas vos sécrets « =binyô kô mutibé lo bolanè longè, lo bémbi tè lo si wutanè mbà ésokà »

Mais moi je suis riche d’humanité, je suis riche des personnes qui m’entourent, et qui se préoccupent quelque soit le lieu de mon confort »…
Par contre toi le ruisseau dès que la saison sèche arrive, dès que les BIENS matériels te manquent tu te dessèches car ni l’humanité ni la générosité ne font partie de tes valeurs….
Paroles de SALLE JOHN.

Lobé De Bonabenga .

Jean-Claude Nyoung

Plaquette 3 volets (Verso)

Plaquette 3 volets (Verso)

Plaquette de SWM

Plaquette de SWM (Recto)

LES SAWA d’EDEA ont bénéficié d’une Formation entièrement financée par le GROUPE SWM =PROJET à caractère pédagogique conduit et réalisé par SWM Edéa – Formation NTIC = Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication

Galerie

Cette galerie contient 18 photos.

LES SAWA d’EDEA ont bénéficié d’une Formation entièrement financée par le GROUPE SWM = PROJET à caractère pédagogique conduit et réalisé par SWM Edéa – Formation NTIC = Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication

SWM répond à Pa’ à Muledi Djengue :

Question de Pa’ a Muledi Djengue :

~~ j’ ai eu envie de publier ceci dans Dibambe la su mais a defaut, je vais devoir publier mon post ici.
L’ Homme se reconnait par son nom et c’est par son nom que l’on l’identifie. Aujourd’hui nous nous faisons appeler Christian, Nadege, William et que sais-je encore…bref des noms qui nous viennent d’ailleurs et qui solidifient d’avantage cette relation – pour ne pas dire soumission – que l’on a envers ceux qui nous ont baptise par ces noms. Aujourd’hui nous sommes en quete de notre reelle identite, et la majorite des membres de ce groupe en particulier et des jeunes sawa en general qui veulent se decoudre de cette alienation sont en age de procreation.
Il ns appartient donc de briser cette chaine en donnant a nos enfants des noms de nos valeureux ancetres que de les appeler Napoleon ou Elisabeth.
A ce niveau , je me retourne vers les valeureux experts de ce groupe, qui , plus que moi, connaissent ces hommes forts d’hier qui ont fait la fierte de notre tribu mais qui sont restes dans les oubliettes pcq’il fallait plutot valoriser le missionnaire. »

REPONSE de SWM à Pa’a Muledi Djengue :

« L’Identité CULTURELLE du PEUPLE SAWA est en DANGER car LE PEUPLE SAWA n’est pas encore en mesure d’assumer sa TRAJECTOIRE Historique ou Spirituelle quelque soient les NOMS attribués aux ENFANTS.

DEMONSTRATION =

DEFINITION du NOM = C’est l’ Expression symbolique du  » MOI  » ( mbà ).

Le NOM est la voix du  » MOI » ( Mbà ndé né : Pa’ a Muledi Djengue ) ( C’est le « MOI » de Pa’ a Mulédi Djengue qui s’exprime ).

Le NOM est une marque d’identification MAIS NON LA SEULE.

Il y a plusieurs autres marques d’Identification : la façon de marcher, de se tenir, de s’habiller… de manger…de danser….de réfléchir…

C’est pourquoi l’on est souvent identifié par d’autres qualificatifs que le NOM choisi à l’origine par nos parents.

VOICI d’autres ELEMENTS d’IDENTIFICATION =

Exemples =
-Mot ‘ à loko ( l’homme stylé ou branché ou bringeur… )
– Mot’ à Masango ( le richissime )
– Mot’ à iléma ( le gourmand )
– Mot ‘ à Mukubo ( l’égoïste )
– Mot ‘ à Mwenya ( L’homme qui rayonne comme EKAMBI BRILLANT )
– Mot ‘ Ewusu ( le génie ).

Pour vous dire qu’il existe plusieurs autres MARQUES ou FACTEURS d’identification, qui n’ont sans doute pas un caractère officiel, mais n’en sont pas moins chargés symboliquement et culturellement.

On peut compléter cette LISTE =
– Identification par le statut social = Sango gôbina = le Préfet, le gouverneur, l’homme d’ETAT..
– Identification par le satut patrimonial ou matériel = Mot ‘ à béma = le richissime
-Identification par les traits de caractères = Mot ‘ à béwengi = le belliqueux ou le baggareur.
– Identification par des traits physiques =  » la laideur  » : Abandà Kàkoroti ( Abanda le Cafard …..) …Nguimè ny’ Ekoungou = Nguimè le hânneton…

Ces Qualificatifs peuvent surplanter le NOM et devenir les MARQUES d’IDENTIFICATION à vie pour certains individus.

Ma grand mère ne m’a jamais appelé par mon nom officiel = Elle s’est toujours servi d’un SOBRIQUET : PAMOUNA…que tout le quartier utilise jusqu’ à ce jour…Aux lieu et place de Lobé.

L’ensemble des ces INGREDIENTS contribuent à la formation d’une identité culturelle individuelle.

Sur le plan collectif, on retrouve la même mécanique.

Le  » MOI  » peut être collectivement identifié = Bisô SAWA ou Bàna bà SAWA ( Nous les SAWA ).

En même temps, les SAWA en tant que peuple fier et digne s’ identifie par d’innombrables INGREDIENTS ou FACTEURS ( le Ndolè, le Makossa, l’Elégance, l’Ambasse Bey, le Ngondo, l’Itabà, les nyungus, les méngus, …) et non pas seulement par le NOM  » SAWA « .

PREMIER ENSEIGNEMENT = En s’appelant ERIC ou JEAN BOSCO ou NADEGE, cela ne change en rien la SYMBOLIQUE de l’IDENTIFICATION, car ce sont des dizaines voire des centaines d’autres INGREDIENTS ou FACTEURS qui convergent tel des faisceaux lumineux à l’EDIFICATION d’une identité culturelle individuelle.

DEUXIEME ENSEIGNEMENT = En désignant nos ENFANTS par des NOMS à caractère TRADITIONNEL ou des NOMS SAWA ou des NOMS étrangers cela ne modifie en RIEN l’IDENTITE du peuple SAWA.

POUR QUELLES RAISONS je le dis ? :

PARCE QUE :
– Ces NOMS que les parents ou la collectivité attribuent à l’enfant, en croyant que ces NOMS ( Jengu, Isango, Mbitakola, Djangolo, Mundumbu..), vont constituer les MEILEURS VECTEURS CULTURELS ou TRADITIONNELS, deviennent à la longue une CHARGE DESAGREABLE à porter ou à supporter pour l’ENFANT.

Pour quelles RAISONS je le dis encore ?
– Parce que le NOM est imposé à l’Enfant et ce n’est pas l’enfant qui l’a choisi.
– Parce que ce NOM choisi par les parents n’illustre en RIEN le PROJET que l’enfant ambitionne pour sa propre EXISTENCE.
– Parce que Le NOM choisi par les parents est le le REFLET de fantasmes que nourrissent égoïstement les PARENTS.
– Parce qu’ en grandissant, des centaine d’ENFANTS ont été obligés de MODIFIER RADICALEMENT leur NOM ou leur PRENOM afin que cet élément d’IDENTIFICATION ou d’ACCOMPLISSEMENT puisse coller aux véritables REVES qui déterminent la Destinée de l’ENFANT.

ACCORDONS nous sur DEUX CONCLUSIONS =
A- LE Nom ou le rénom ne sont pas des VALEURS immuables et des déterminants exclusifs au niveau de LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE CULTURELLE individuelle ou collective.

PREUVE par 9 =

TOM YOM’S a vite compris que son DESTIN artistique se conjuguait aisément avec ce PSEUDONYME et il est mieux identifié ou connu sous cette appelation ( TOM YOM ‘S ) que par son Nom « EYOUM EYOUM ».

TOM YOM ‘ S n’a – il pas mieux que Madjombè, que Lobè ou que Makoubè contribué au RAYONNEMENT mondial de LA CULTURE musicale SAWA ?

TROISIEME ENSEIGNEMENT = LE Nom modifié ou choisi à terme par le SUJET est mieux assumé et mieux accompli que celui imposé par les parents.

Dans le deuxième CAS on parle de Nom inspiré par le SUJET.
Dans le premier cas il s’agit d’un Nom – OBJET ( Celui qui vient des TIERS )

QUATRIEME ENSEIGNEMENT : QUELS sont les FONDEMENTS d’une véritable identité culturelle individuelle ou collective ?

REPONSE = LA COHERENCE d’un peuple dans son HISTOIRE et l’UNIVERSALITE d’un peuple dans sa SPIRITUALITE =

UN PEUPLE ne peut s’assumer ou évoluer ou s’accomplir qu’ à partir de FAISCEAUX ou d’INGREDIENTS intégrés dans UNE TRAJECTOIRE HISTORIQUE ET SPIRITUELLE cohérente et et universelle.

EXEMPLE = LE PEUPLE SAWA n’est pas encore en mesure d’assumer de manière cohérente à la FOIS SON HISTOIRE et sa Spiritualité :

DEUX Evènements confirment cette affirmation =

1- UNE Première BAVURE sur le PLAN SPIRITUEL & HISTORICO – STRATEGIQUE à PARIS =

LES SAWA qui s’identifient comme étant des VICTIMES d’une COLONISATION et d’un GENOCIDE sinon d’un ETHNICIDE provoqués par les OCCIDENTAUX, et qui veulent en découdre DEFINITIVEMENT avec leur BOUREAUX afin de se réapproprier leur CULTURE, et qui rejettent toute FORME de CIVILISATION en RAPPORT avec les BLANCS, ont organisé la COMMEMORATION de la PENDAISON de DOUALA MANGA BELL à PARIS dans une EGLISE CATHOLIQUE, lieu emblématique du CHRISTIANISME ( EGLISE SAINT AUGUSTIN : 8è Arrondissement ) qui n’a rien à voir avec le NYAMBE qu’ils proclament.

2- UNE DEUXIEME BAVURE sur le PLAN SPIRITUEL et HISTORICO – STRATEGIQUE à PARIS =

LES SAWA qui s’identifient comme étant des VICTIMES d’une COLONISATION et d’un GENOCIDE sinon d’un ETHNICIDE provoqués par les OCCIDENTAUX, et qui veulent en découdre DEFINITIVEMENT avec leur BOUREAUX afin de se réapproprier leur CULTURE, et qui rejettent toute FORME de CIVILISATION en RAPPORT avec les BLANCS, ont organisé la CELEBRATION des OBSEQUES du PRINCE RENE MANGA BELL à PARIS dans une EGLISE CATHOLIQUE, lieu emblématique du CHRISTIANISME ( EGLISE SAINT AUGUSTIN : 8è Arrondissement ) qui n’a rien à voir avec le NYAMBE qu’ils proclament.

QUE pensera ton ENFANT qui s’appelle JENGU, mon cher KILL’ A MELL quand elle apprendra que ses ANCETRES ont été célébrés chez leurs propres BOURREAUX ?

AVEZ vous vu une COMMEMORATION de NAPOLEON ou du GENERAL de GAULE se dérouler à l’EGLISE NJOH – NJOH à DOULA ?
CETTE bavure désagrège mieux que tout autre NOM étranger attribué à un SAWA, la CULTURE IDENTITAIRE individuelle ou collective SAWA ».

Lobé De Bonabenga.

Sawa World Movement / Antenne d’Edea -Président Melone Mpoth Maurice Les Enfants Sawa d’Edea ont bénéficié d’une Formation entièrement financée par le Groupe Swm =Projet à caractère pédagogique conduit et réalisé par Swm Edéa : Formation – NTIC = Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ) – galérie Photo.

Dans le cadre du lancement de l’association SAWA WORLD MOVEMENT sur Edéa, et de la mise en œuvre du projet SWM, un concept initialement élaboré par LOBE DE BONABENGA et alimenté par l’ensemble de la communauté SAWA, MPOTH MELONE MAURICE président SAWA WORLD MOVEMENT à Edéa a le plaisir d’informer  le grand public de la ville d’Edéa qu’il leur est offert une formation gratuite intitulée : initiation gratuite et libre en informatique et bureautique: maîtrise de la suite MICROSOFT OFFICE 2007, INTERNET ET INTRANET.

Ce projet est capital et répond aux exigences du nouveau millénaire. Il s’adresse à tous les jeunes d’Edéa.

L’INTERET DE LA FORMATION

Le rôle des NTIC est capital pour tout le monde en général et en particulier pour tous les jeunes. Cette formation permet de vulgariser l’outil informatique dans la ville d’Edéa et permet aux jeunes de maitriser les bases et de s’arrimer aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Il s’agit de permettre aux jeunes SAWA d’Edéa et à la Jeunesse en général, des potentiels membres de SWM et sympathisants, qui participeront à la formation, de se doter des capacités susceptibles de les impliquer dans l’ACTION pour la CONSTRUCTION communautaire.

Leurs interventions sur le NET et notamment dans les Groupes thématiques mis en ligne à travers les RESEAUX sociaux,  contribueraientt à l’ENRICHISSEMENT et la CONSOLIDATION des REPERES et des REFERENTIELS que nous pouvons ensemble déterminer en exploitant intelligemment cet ESPACE.

Les actions complémentaires qui seront de facto menées sur le Terrain ne pourront que mieux  promouvoir l’ESPACE réel SAWA WORLD MOUVEMENT au niveau d’Edéa. Ainsi les OUTILS créent par SWM sur le réseau social FACEBOOK, peuvent servir pour la promotion de des valeurs sawatiques, à travers la communication médiatique, les échanges, la communion et le partage.

CONSISTANCES DES COURS :

THEORIQUES

– Hardware
– Software
– Initiation à la bureautique
– Internet & Intranet

PRATIQUES

– Saisie et traitements de textes (Suite Microsoft Office 2007)
– Créations d’adresses e-mail (Yahoo, Google, Facebook, Twitter…etc.)
– Utilisation des moteurs de recherche sur Internet et Divers

DATES ET LIEU DE FORMATION

CYBERS CAFE FIN GOUDRON PONGO (Lycée Classique d’Edéa), CYBER CAFE LA SANAGA (En face Pharmacie la SANAGA) et CYBER CAFE LA CASE (Axe LOURD DOUALA – YAOUNDE)
DE LUNDI à VENDREDI : 17 h – 19 h et SAMEDI : 08 h – 10 h

CONDITIONS DE PARTICIPATION :

Pourra prendre part à ce séminaire de formation tout jeune d’Edéa, qui auront préalablement réservé sur une ligne ouverte au publique d’Edéa pour ladite formation :

(+237) 33 12 99 30 / 94 78 37 91 / 94 74 38 03 / 70 48 89 35
E-mail ; melosaint@yahoo.fr / sawaworldmovement@yahoo.fr
Blog : https://sawaworldmovement.wordpress.com
LEVONS – NOUS ET ŒUVRONS POUR NOTRE COMMUNAUTE

LES GROUPES & PAGES officiels de SWM ( SAWA WORLD MOVEMENT, MOUVEMENT MONDIAL des ENFANTS SAWA )=

VOICI LA LISTE OFFICIELLE des GROUPES et PAGES qui sont sous l’entière Responsabilité de notre ORGANISATION portée par le PROJET à caractère Communautaire ( SWM ) :

-SAWA WORLD MOVEMENT

– SAWA WORLD MOVEMENT EDEA

– SAWA WORLD MOVEMENT DOUALA

– SAWA WORLD MOUVEMENT YAOUNDE

– SAWA WORLD MOVEMENT PARIS

– SWM – EASTERN – EUROPE

– SAWA NYA BELONGI MUSIKI Nà KALATI

– LE SAWA de TOUTES les LANGUES et de TOUTES les IDENTITES

– SAWA NYA Maloko Nà Ma’ngando Màsu  Mà Bana

– SAWA O NYAMBE

– SAWA FINANCES

– SAWA KITCHEN / CUISINE SAWA

– SAWA LOVE ‘IN

– SAWA BUILDING

– SAWA De TOUS LES SPORTS

– SAWA nyà Ndol’o Béwandè Nà Màbà.

– SAWA PALABA….PARLONS  TOUS les DIALECTES SAWA

– MAintenance pages SWM

Lobé De Bonabenga.

Valorisation du Patrimoine sawa : SWM s’engage à mobiliser la Jeunesse Sawa sur des sujets et des Enjeux de Société : Journée de Reflexion et de Propositions Oragnisée au sein du Palais Betotè Dika Akwa à Duala – Cameroun Grand Sommet de La Jeunesse Sawa : EXPOSITION PHOTOS – 2

Galerie

Cette galerie contient 52 photos.

Valorisation du Patrimoine sawa : SWM s’engage à mobiliser la Jeunesse Sawa sur des sujets et des Enjeux de Société : Journée de Reflexion et de Propositions Oragnisée au sein du Palais Betotè Dika Akwa à Duala – Cameroun Grand Sommet de La Jeunesse Sawa : EXPOSITION PHOTOS

Galerie

Cette galerie contient 47 photos.

Message de SWM aux membres du Groupe et du Mouvement

MESSAGE de SWM aux membres du GROUPE et du MOUVEMENT=
BONJOUR & BIENVENUE à TOUS.
Merci de nous rejoindre dans ce GROUPE qui rassemble tous les enfants sawa du Monde. … Notre préoccupation est DOUBLE :
1- Vous offrir des OUTILS et du MATERIEL, afin de vous accompagner dans ce long processus qui vous permettra, et nous permettra, de mieux maîtriser nos valeurs fondamentales.
C’est déjà fait : Les OUTILS sont disponibles ici sur INTERNET.
Vous devez désormais utiliser ces OUTILS pour intervenir et agir comme ACTEURS de votre propre EPANOUISSEMENT.
L’Histoire, les Evolutions, et les Innovations qui sont rattachées aux valeurs que nous revendiquons sont à notre portée :   SAWA – KITCHEN, SAWA NYA BELONGI MUSIKI NA KALATI, DIMBAMBE LA SU, SAWA LOVE ‘IN, SAWA HIGH TECH, SAWA FINANCE, SAWA NYA MALOKO Mà Su Mà BANA, SAWA O’ NYAMBE, SAWA BUILDING
Ces Forums, ces pages ou ces groupes sont mis sur ORBITE par le projet SWM.
C’est à vous de les exploiter, de les nourrir, de les remplir.
Ce sont vos expériences, vos connaissances, vos recherches, vos acquis et vos quêtes qui solidifieront notre SOCLE Traditionnel, Culturel, Linguistique, Historique, Socio économique, Artistique, Financier, Professionnel…

Reunion de Travail – Séance Ordinaire – Swm/ Antenne de Douala

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Reunion de Travail – Séance Ordinaire – Swm/ Antenne de Douala

Galerie

Cette galerie contient 14 photos.

Réunion de SAWA WORLD MOVEMENT (S.W.M) Séance de Réunion de SAWA WORLD MOVEMENT (S.W.M)