POEME : LES MIÔNDÔS EN LIBERTE :

Ô! MIÔNDÔ!
Le Destin a fait de ta vie une Prison de délices,
L’Univers t’a voulu emballé, pour tes magnifiques services
L’Humanité t’a préféré dans ce bénéfique supplice
Les Amis du plaisir ont toujours vanté tes merveilleux caprices
Ô! MIÔNDÔ !
Aurais -tu transgressé la Nature qui pourtant t’a béni ?
Aurais – tu régné en vampire dans notre gastronomie du Désir ?
Aurais – tu failli sans périr sur ce « palais » qui magnifie ton transit ?
Aurais -tu gémi en martyre pour éviter ce succulent sacrifice ?
AH! MIÔNDÔ !
Ta liberté n’a jamais été pour l’Humanité un défi
Tes Couleurs dans notre Patrie brillent comme un sombre Verni
Les Cuisines qui t’accueuillent te traitent sans aucune forme d’épice
Le Feu de la cuisson reste le complice des souffrances de ton agonie
Ô ! MIÔNDÔ !
Menotté comme un condamné à mort, tu arpentes les Menus
Ligoté comme un Criminel, ta forme évoque un détenu
Enlacé par malheur, tu inspires le désespoir du prévenu
Et, détaché pour être mangé, seul ton Amidon régule ton sursis
REVONS DES MIÔNDÔS EN LIBERTE !
Rêvons de Miôndôs en liberté, respirant dans un corps détaché,
Rêvons de Miôndôs préparés dans des pâtes sculptées,
Rêvons de Miôndôs emballés dans des paquets de marque déposée
Rêvons de Miôndôs enveloppées dans un Tissu en soie maquillé,
Rêvons de Miôndôs en Liberté,détachés de ces menottes endiablées.

LDB.

Publicités

SWM FEAT. « JONKO » :

SWM FEAT. « JONKO » :

SALLE JOHN NUMBER ONE

TITRE = Wà Domsè : « Tu a TOUT accompli et tu T’es Accompli « 

Nà yabè Ndé o was’ à Také
Nà dangwanè pè mô Ngond’à
Nà kokà Nà mô
Wengè Né o jènè musèn
O longè lam ée

Mbà Nà yabè Ndé o was’ à Také
Nà dangwanè pô mô Ngond’ a
Nà kokà Nà mô
Wengè Né jènè musèn
O bodun bwam iée

Papa Mot’ A Musombo
Maman pè o nyung’ A Kwatà
Tô là dà o sukudu idibà
Bû bo si Tà

Ndé jéméa la Lobà
Yo’ ohooo
Nà mudi munsangi
Bà Timbi o télè mbà jômbè o bodun’ ééé

A nyasam Nà som jita
Onyol’à nin mbàko

Makômi màmi mà Bànà
Wèngè Mà Tôndi mbà
Ebol’ a mi yà ngoso wèngè
E mà lanyisè mbà

Moyo mwa mbowà wèngè
Njé pô ndé Mà lô Nà mà lô
Mundun ‘ à Sômbo oooowoo ayé
Mundun ‘ à Sombo wà domsè ééé

Mundun ‘ à Sômbo owoo owoooo
Mundun ‘ à Sombo ooowoo wà domsè ééé

A wasé o yômbo
Yômbônè malôndô mamé
O tôndô bato bapèpè o boloba ééé
Nà Tôndé nu pèpè iyoo’o bukà Nà mbàmènè éé

Nà kolé matoï é mô o DIKALO là bobé bunyatè éé
Nu nu wu La jédu ..Nà kasi
Nu nu wu La mbèngè … Nà kasi
Ngà mbà ndé nà wu pô Là PONGO ..A kasi mbà
A ngà a wu ndé la Mikondo ..A kasi mba é

E kwadi nà mukoko nya tiyè mô nà é =
 » Iwè Lo « ..

..A Sombo ..sambà
Sambà malambi
Mbà nà ..Wèngè
Wengè ..matindi

Makômi màmi mà Bànà
Wèngè Mà Tôndi mbà
Ebol’ a mi yà ngoso wèngè
E mà lanyisè mbà

Moyo mwa mbowà wèngè
Njé pô ndé Mà lô Nà mà lô
Mundun ‘ à Sômbo oooowoo ayé
Mundun ‘ à Sombo ooo wà domsè ééé

A Sombo Kàtà
Kàtà Mukati

Kàtà

Mudun ‘ a Sombo ooo ohooo
Mudun A Sombo ooo wà Domsè ééé

ANGEL ‘ à La bosangi binyô pumwanè « JONKO »

Nà tènè moï
Dibobé Di sangi
Nà lopè lopè

Pumwà !
Pumwà !
Pumwà !
Pumwanè Mbà !

Ngédi Tè midi mà bobé
Mô mé nô o tèngènè mbà misô
Mà mènè pô ndé bà Sombo kè nà mà wémà nà munyengè

Wà mô o diyà pôn jangwà ..A Mudun ‘ A Sombo oo
Wà mô o diyà pôn jangwà ..A Mudun ‘ A Sombo ooo
A mudun’ A Sombo ooo

Ndé bôngô bwé pè tè pondà nà pondà té O tétén’ A Mbiya Nà makôm
Mba Mudun ‘ A Sombo pô ndé Nà bè kà mu wànè muèndi
Mundu ‘ A Sombo oooohoo wà Domsè ééé

Mundun ‘ A Sombo ooooohoo
Mundun ‘ A Sombo oohoo Wà Domsè éééé

Kupflanè Lifiyô
Muéndé mô
Mô Nà muni
O tèm é ?
E Nà tèm

O Makumbàmè
O kumbàmè éé ?
E Nà Kumbàmè

Mundun ‘ A Sombo oohoo Wà Domsè éééé

Nèngèlè sô mô là sanjè èèèèèèè
Nà tèn’ A Là janga Nsà

Mundun ‘ A Sombo oohoo Wà Domsè éééé
A bà Musiki A siki bômchoo
Chubwèèèéé ééé
Mundun ‘ A Sombo oohoo Wà Domsè éééé

A dôli
Màkatà pondà yèsè lômbè lômbè
Mundun ‘ A Sombo oohoo Wà Domsè éééé

Chèngè Sôtèlè
O malalo é
Ma n’gand ‘ é kombo

Masao
Batà Tè Tèlè
Thaïn
Thaïn..

SALLE JOHN par LDB.

Par PRINCE ERNEST MBAPPE  » LES CANTONS SAWA : LEURS ORIGINES & LEUR ORGANISATION. »

L’on admet généralement que  si les AKWA et les DEIDO sont apparentés, les BELL et les BELE BELE le sont également par leur ancêtres commun Bele ba DOO qui est l’ancêtre des KINGS BELL et le fondateur du canton BELE BELE.

Contrairement aux Deidos qui avaient séjournés à AKWA et qui étaient sous leur domination, le KING BELL exerça son influence à Bonanjo et à Bonaberi;

Il installa respectivement ses fils chez les BELL et chez les BELE BELE.

Les deux  souverains et leurs descendants s’installèrent respectivement sur leurs trônes après Bele ba DOO et travaillèrent ensemble juskà la formation du 4eme royaume;

Royaume qui vit le jour à la suite des accrochages entre le KING BELL,NDUMBE LOBE,et le chef Bele Bele KUM MBAPE.

D’autre part, ce 4eme royaume doit aussi son existence au découpage administratif qui prôna l’indépendance totale du canton BELE BELE.

Comme les chefs Deido, les chefs BELE BELE luttèrent pour la survie du NGONDO et ne perdirent aucun des leurs dans les prisons allemandes.

La transmission du pouvoir selon l’ordre du primogéniture mâle ne fut pas respectée par MBAPE BELE d’autant plus que la chefferie BELE BELE fut confiée au cadet KUM MBAPE de Bonakum au détriment de l’aîné BWANGA MBAPE de Bonamujonge.

Heuresement pour les descendants de BWANGA MBAPE qui remirent les pendules à l’heure en contraignant la population dudit canton à vivre une alternance.

Arbre généalogique

1608-1630: EWALE (fondateur de Douala)

1630-1666: MULOBE King MONOBA

1666-1690: MASE

1690-1712: NJO (fondateur de Bonanjo)

1712-1752: MAKONGO

1752-1792: DOO (fondateur du clan Banadoo)

1792-1804: BELE King BELL

1804-1846: MBAPE BELE Chef BELE BELE I

1846-1916: KUM MBAPE Chef BELE BELE II

1916-1922: NDUMBE KUM Chef BELE BELE III

1922-1940: MBAPE BWANGA Chef BELE BELE IV

1940-1945: TICKY MBAPE Chef BELE BELE V

1945-1971: BWANGA KUM Chef BELE BELE VI

1967-1973 MBAPE LOUIS Régent

1973-1993: ENIS ENIS KUM Chef BELE BELE VII

2003 à nos jours:Paul Milord MBAPE B. Chef BELE BELE VIII

Comme mentionné, BELE alla s’installer à HICKORY-TOWN et devint dès lors fondateur et ancêtre éponyme de Bonabele ou Bonaberi, il se fit appeller KING BELL tout le long de son règne.

Comme son père DOO la MAKONGO, le vieux BELE sentant sa mort prochaine fit venir ses enfants afin d’installer son successeur.

Etant un pilier chez les Sawas donc voulait respecter l’ordre du primgéniture mâle, il porta son choix sur son 1er, EBANDA.

Après avoir suivi avec attention le discours de leur père,les fils du KIng BELE rejètèrent en disant k leur frère EBANDA ne peut être garant de la maison paternelle pour la bonne et simple raison kil est égoiste et méchant.

BELE ba DOO, pour éviter le bain de sang demanda à son fils EBANDA de choisir lui-meme le successeur de son père.EBANDA ne choisit pas ses frères de meme père et meme mère car ces derniers ne voulurent pas non plus le voir sur le trône.Il porta son choix sur son demi-frère MBAPE.

En définitive,la règle de transmission du pouvoir de père en fils et selon l’ordre primogéniture ne fut respectée ni par DOO LA MAKONGO ki préféra BELE à son aîné PRISO,ni par BELE ba DOO ki installa MBAPE au détriment de son aîné EBANDA.

Par canton BELE BELE, il faut entendre les différents villages qui constituent le clan Bonaberi. Généralement les noms des villages sont les noms de femme:

– ENDALE……………BONENDALE

Les noms des hommes:

-SAME……………….BONASAMA

-MIKANO……………BONAMIKANO

-MBAPE……………..BANAMBAPE

-JONGO…………….BOJONGO

En conclusion, le canton BELE BELE comprend 10 villages: BANASAMA-BANAMBAPE-BONAMIKANO-BONENDALEI et II-BOJONGO-SODIKO-JEBALE I et II- BANAMATUMBE

Hymne: O MATUMBA MA DUALA

Drapeau: NOIR

Devise: MOTO TE NA LAO

Totem: BOGONGI ( baobab)

Le canton BELE BELE est limité:

-Au Nord par BWADIBO auquel il est séparé par l’affluent MUKWELE

-Au Sud par les cantons BELL, AKWA et DEIDO

A l’Ouest par MANOKA

-A l’Est par l’île de DJEBALE

Par PRINCE ERNEST MBAPPE pour SWM …Masomà Jità.

LE NYAMBE du CO2 : LES DIVINITES SAWA ET LE DIOXYDE DE CARBONE.

SWM / SCIENCES & TECHNOLOGIES :

« LE NYAMBE DU CO2 »

ATTENTION DANGER : LES EUROPEENS VONT ENVAHIR l’ESPACE ET Y VIVRE A JAMAIS :
C’EST DANS LEUR PROGRAMME.
QUE DEVIENDRA LA TERRE ?
DES VOLS HABITES SONT DEJA RESERVES POUR LA PLANETE MARS …
D’AUTRES VOLS SONT A PREVOIR AVEC CET EXPLOIT SCIENTIFIQUE QUI OUVRE LES VOIES d’UNE NOUVELLE CIVILISATION SPATIALE.

 » ROSETTA » LA SONDE SPTIALE EST POSEE SUR LA COMETE EN CE JOUR:
LA COMETE  » TCHOURI  » QUI VIENT D’ACCUEIILLIR LA SONDE « ROSETTA » VA NOUS LIVRER, A PARTIR D’UNE ANALYSE BIO-MOLECULAIRE LES SECRETS DE LA VIE ET DE SA CREATION ET DE SA REPRODUCTION..

QUE DEVIENDRONT NOS DIEUX SAWA, SI LES EUROPEENS ARRIVAIENT A CREER ET A REPRODUIRE l’HUMAIN.?

NYAMBE AURA – T-IL SA PLACE DANS LA COMETE  » TCHOURI ‘ OU SUR LA PLANETE MARS ?

L’AVENIR DE L’HUMANITE SE JOUE DES CE SOIR AU DESSUS DE NOS TETES ET à 5 MILLIONS DE KILOMETRES AUTOUR DU SYSTEME SOLAIRE.

ET SI LES BLANCS AVAIENT PREVU DE LAISSER LA PLANETE TERRE AUX NOIRS DANS LES ANNEES A VENIR ?

SAWA WORLD MOVEMENT DOIT DONC SE PREPARER A CHANGER DE NOM EN S’INSTALLANT SUR LA PLANETE MARS OU AUTRE EXO – PLANETE: SAWA SPACE MOUVEMENT : MOUVEMENT SPATIAL DES ENFANTS SAWA.

ET LA BAS, IL FAUDRA SANS DOUTE QUE NOTRE DIEU NYAMBE ACCEPTE DE COMPOSER AVEC DU DIOXYDE DE CARBONE AU DETRIMENT DES EAUX DU WOURI.

LE SAWA DES EAUX DEVIENDRA LE SAWA DU GAZ CARBONIQUE ( CO2 ).

NOUS DEVONS NOUS PREPARER A ALLER VIVRE NOUS AUSSI DANS l’ESPACE..

LDB.

Afficher la suite

Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/Jean-Yves le Gall, le président du CNES (Centre National…
youtube.com

MESSAGE DU FONDATEUR de SWM

MESSAGE DU FONDATEUR de SWM =

BIENVENUS A VOUS TOUS CES NOUVEAUX MEMBRES DE SWM :
SWM EST FIER DE VOUS ACCUEILLIR ET NOUS SOMMES HONORES PAR VOTRE PRESENCE AU SEIN DE NOTRE MOUVEMENT.
NOTRE MISSION EST CLAIREMENT DEFINIE SUR DEUX POLES d’EXCELLENCE :
A SAVOIR =
POLE N°I =
« NOURRIR ET ALIMENTER LE SAWA et NOS AMIS SAWA EN METTANT A LA DISPOSITION DES MEMBRES LES OUTILS LES PLUS POINTUS ET LES PLUS VALORISANTS POUR NOTRE GRANDE CULTURE.
MAIS SURTOUT FAIRE DE CETTE CULTURE UN LEVIER DYNAMIQUE POUR L’EPANOUISSEMENT ET LE BIEN ETRE DU SAWA ET DES AMIS.
NOUS N’OPPOSONS PAS LA TRADITION A LA SCIENCE EXPERIMENTALE OU ACADEMIQUE.
NOUS EXPLOITONS LA RIGUEUR SCIENTIFIQUE POUR FOURNIR A TOUT SAWA UNE LECTURE CONTEMPORAINE ET OBJECTIVE DE NOS US, NOS COUTUMES, NOS CROYANCES, NOTRE CULTURE.
EXEMPLE : « QUELLE EST LA MEILLEURE RELIGION POUR LES SAWA ? »
NOUS Y REPONDONS DANS NOS GROUPES AVEC UNE REFLEXION RIGOUREUSE ET INCONTESTABLE.
LES 2O GROUPES ET PAGES GERES PAR SWM CONTRIBUENT A L’EDIFICATION INTELLECTUELLE ET CULTURELLE des SAWA.
SANS MYSTIFICATION ET SANS ESOTERISME , NOUS METTONS SUR LA TABLE DE LA CONNAISSANCE ET DU SAVOIR LES ARGUMENTS DE POIDS POUR DECODER, DEMYSTIFIER ET SURTOUT ENRICHIR PAR L’INNOVATION ET L’INGENIERIE LA GRANDE CULTURE SAWA QUI SE VEUT UNIVERSELLE.

MAIS UN SAWA SANS ARGENT NE VAUT PAS CHER SUR L’ECHIQUIER SOCIO – ECONOMIQUE.
UN SAWALAND SANS EMERGENCE NE PESE RIEN SUR LA SCENE REGIONALE OU AFRICAINE.
C’EST LA DEUXIEME MISSION DE SWM :
POLE N° II = OFFRIR AUX SAWA LES MOYENS LES PLUS INNOVANTS POUR UN ENRICHISSEMENT SOCIAL ET ECONOMIQUE ET FINANCIER :
LES ORGANES QUI COMPOSENT LA TECHNOSTRUCTURE DE SWM SUR LE PLAN MONDIAL SONT FABRIQUES POUR CELA :
NOUS FINANCONS GRATUITEMENT DEPUIS DES ANNEES DES PROJETS PORTES PAR DES ENFANTS SAWA.
POURQUOI DEMANDER DES REMBOURSEMENTS COMME LE FONT DES BANQUES AUX POPULATIONS FRAGILISEES ET EXCLUES DU SYSTEME BANCAIRE ?
NOS FINANCEMENTS SOLIDAIRES SONT UNIQUES AU MONDE.
CES FINANCEMENTS SONT ACCOMPAGNES DE VRAIES EXPERTISES POUR GARANTIR QUELQUES SOIT LE DOMAINE d’ACTIVITE LA REUSSITE DE TOUT PROJET.
LES SYNERGIES DEVELOPPEES DE PART LE MONDE PAR LES EXPERTS SAWA ET AMIS CONTRIBUENT AU SEIN DE NOTRE COMITE SCIENTIFIQUE DE DEVELOPPEMENT A LA PRISE EN CHARGE TECHNIQUE DE TOUS LES PROJETS CONSEQUENTS.

DEVELOPPER DES PROJETS STRUCTURANTS POUR ASSURER UNE VRAIE INTEGRATION DES SAWA ET DES CAMEROUNAIS DANS LEUR ESPACE VITAL.

MAIS CE N’EST PAS TOUT.
NOS INTERVENTIONS DANS LES PROBLEMES QUOTIDIENS QUI TOUCHENT LES SAWA ET NOS AMIS ONT FAIT LEUR PREUVE.
ET AU SEIN DE SWM, LA COMMISSION DE L’INTEGRATION SOCIALE OEUVRE POUR COMBATTRE DE MANIERE CONJONCTURELLE L’EXCLUSION PAR LA MISERE OU LA PAUVRETE.

VOUS QUI NOUS REJOINGNEZ SACHEZ QUE TOUT N’EST PAS PARFAIT DANS SWM.

UN PROJET D’UNE TELLE ENVERGURE NECESSITE DES MOYENS COLOSSAUX DES HOMMES ET DES FEMMES AMBITIEUX.

APPORTEZ VOTRE PIERRE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT.
C’EST LA VIE ET LA SURVIE QUALITATIVE DE L’ESPECE HUMAINE QUI EST EN JEU.

MBOA O BOSO
MOT’ A BENAMA O BOSO
LE FONDATEUR DE SWM.
https://www.facebook.com/events/557237221042843/

MESSAGE du FONDATEUR de SWM

MESSAGE DU FONDATEUR de SWM =

BIENVENUS A VOUS TOUS CES NOUVEAUX MEMBRES DE SWM :
SWM EST FIER DE VOUS ACCUEILLIR ET NOUS SOMMES HONORES PAR VOTRE PRESENCE AU SEIN DE NOTRE MOUVEMENT.
NOTRE MISSION EST CLAIREMENT DEFINIE SUR DEUX POLES d’EXCELLENCE :
A SAVOIR =
POLE N°I =
« NOURRIR ET ALIMENTER LE SAWA et NOS AMIS SAWA EN METTANT A LA DISPOSITION DES MEMBRES LES OUTILS LES PLUS POINTUS ET LES PLUS VALORISANTS POUR NOTRE GRANDE CULTURE.
MAIS SURTOUT FAIRE DE CETTE CULTURE UN LEVIER DYNAMIQUE POUR L’EPANOUISSEMENT ET LE BIEN ETRE DU SAWA ET DES AMIS.
NOUS N’OPPOSONS PAS LA TRADITION A LA SCIENCE EXPERIMENTALE OU ACADEMIQUE.
NOUS EXPLOITONS LA RIGUEUR SCIENTIFIQUE POUR FOURNIR A TOUT SAWA UNE LECTURE CONTEMPORAINE ET OBJECTIVE DE NOS US, NOS COUTUMES, NOS CROYANCES, NOTRE CULTURE.
EXEMPLE : « QUELLE EST LA MEILLEURE RELIGION POUR LES SAWA ? »
NOUS Y REPONDONS DANS NOS GROUPES AVEC UNE REFLEXION RIGOUREUSE ET INCONTESTABLE.
LES 2O GROUPES ET PAGES GERES PAR SWM CONTRIBUENT A L’EDIFICATION INTELLECTUELLE ET CULTURELLE des SAWA.
SANS MYSTIFICATION ET SANS ESOTERISME , NOUS METTONS SUR LA TABLE DE LA CONNAISSANCE ET DU SAVOIR LES ARGUMENTS DE POIDS POUR DECODER, DEMYSTIFIER ET SURTOUT ENRICHIR PAR L’INNOVATION ET L’INGENIERIE LA GRANDE CULTURE SAWA QUI SE VEUT UNIVERSELLE.

MAIS UN SAWA SANS ARGENT NE VAUT PAS CHER SUR L’ECHIQUIER SOCIO – ECONOMIQUE.
UN SAWALAND SANS EMERGENCE NE PESE RIEN SUR LA SCENE REGIONALE OU AFRICAINE.
C’EST LA DEUXIEME MISSION DE SWM :
POLE N° II = OFFRIR AUX SAWA LES MOYENS LES PLUS INNOVANTS POUR UN ENRICHISSEMENT SOCIAL ET ECONOMIQUE ET FINANCIER :
LES ORGANES QUI COMPOSENT LA TECHNOSTRUCTURE DE SWM SUR LE PLAN MONDIAL SONT FABRIQUES POUR CELA :
NOUS FINANCONS GRATUITEMENT DEPUIS DES ANNEES DES PROJETS PORTES PAR DES ENFANTS SAWA.
POURQUOI DEMANDER DES REMBOURSEMENTS COMME LE FONT DES BANQUES AUX POPULATIONS FRAGILISEES ET EXCLUES DU SYSTEME BANCAIRE ?
NOS FINANCEMENTS SOLIDAIRES SONT UNIQUES AU MONDE.
CES FINANCEMENTS SONT ACCOMPAGNES DE VRAIES EXPERTISES POUR GARANTIR QUELQUES SOIT LE DOMAINE d’ACTIVITE LA REUSSITE DE TOUT PROJET.
LES SYNERGIES DEVELOPPEES DE PART LE MONDE PAR LES EXPERTS SAWA ET AMIS CONTRIBUENT AU SEIN DE NOTRE COMITE SCIENTIFIQUE DE DEVELOPPEMENT A LA PRISE EN CHARGE TECHNIQUE DE TOUS LES PROJETS CONSEQUENTS.

DEVELOPPER DES PROJETS STRUCTURANTS POUR ASSURER UNE VRAIE INTEGRATION DES SAWA ET DES CAMEROUNAIS DANS LEUR ESPACE VITAL.

MAIS CE N’EST PAS TOUT.
NOS INTERVENTIONS DANS LES PROBLEMES QUOTIDIENS QUI TOUCHENT LES SAWA ET NOS AMIS ONT FAIT LEUR PREUVE.
ET AU SEIN DE SWM, LA COMMISSION DE L’INTEGRATION SOCIALE OEUVRE POUR COMBATTRE DE MANIERE CONJONCTURELLE L’EXCLUSION PAR LA MISERE OU LA PAUVRETE.

VOUS QUI NOUS REJOINGNEZ SACHEZ QUE TOUT N’EST PAS PARFAIT DANS SWM.

UN PROJET D’UNE TELLE ENVERGURE NECESSITE DES MOYENS COLOSSAUX DES HOMMES ET DES FEMMES AMBITIEUX.

APPORTEZ VOTRE PIERRE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT.
C’EST LA VIE ET LA SURVIE QUALITATIVE DE L’ESPECE HUMAINE QUI EST EN JEU.

MBOA O BOSO
MOT’ A BENAMA O BOSO
LE FONDATEUR DE SWM.
https://www.facebook.com/events/557237221042843/

POEME SPECIAL : Dédions ce POEME SPECIAL à TOUS ces MORTS qui regrettent d’avoir cru en la vie…

Dédions ce POEME SPECIAL à TOUS ces MORTS qui regrettent d’avoir cru en la vie…
…Mais qui espèrent par LA FORCE de leur AMOUR renaître auprès de DIEU leur CREATEUR.

Titre du POEME : Nà Biya Tè Kè Nà Si yàbè :
 » Si j’avais su je n’aurais jamais existé « !!

Nà biyà tè nà Madibà mà ma singà o munjà
kè ébé é ni tôngômènè o was’ à bumà kè nà si Yabè

Nà biya tè nà wéi i ma nyungwa Dibobè
kè Bulu bo ni pongilànè makata kè nà si Yà bè

Nà biyà tè nà bà Ndolo bà mà diyà milema wéyà
kè mulôlôkô muni kwè mbà màlàmà kè nà si yabè

Nà biyà tè nà milengè mà bana mi mala diyà mikusà
kè mûdi mwam mu ni nanganè kwata kè nà si yabè

Nà biyà tè nà nà si bèn munyèngè mwa bwindéyà
Tô nà tingamènè ndé o mukà nà Lobà kè nà si yàbè

Na biyà tè nà iyô ‘am isukan o kwata i mà kôbè ndé
o mutowà mwa mbimba kè nà si yabè

Nà biyà tè nà bolongi bwam bwa ndèki
bwé ndé sôngô nà mbasà
i si bèn malantan tô windà kè nà si yabè

Ndé ka nà nà binô nà NDOLO é si mà kowa dikabo
étum tè nà bèn nô Dipita là longè là bwindéyà

Nà méngèlè sô o tétén ‘ à nin kôbat ‘ A Satan
Nà nà pôsôbè nà nu wéki Mot ‘ A bénama

Lobé De Bonabenga.

COMMENT BIEN FAIRE L’AMOUR ?

COMMENT BIEN FAIRE L’AMOUR ? =

MON POINT de VUE =

LA MEILLEURE PHILOSOPHIE en AMOUR =
L’ACTE sexuel qui symbolise ou traduit dans la pratique la REALISATION du DESIR AMOUREUX est un MOYEN et non LE SEUL pour PROUVER à l’autre son AMOUR..
L’ACTE SEXUEL n’est qu’un MAILLON dans LA CHAINE de l’AMOUR et non le Centre de Gravité au sein de l’UNIVERS Amoureux.
L’on peux EXPRIMER et même FAIRE l’AMOUR de mille et une manière:
Exemple =
UN POEME très EROTIQUE que je laisse sous l’OREILLER et que ma partenaire découvre après mon départ pour le bureau peut VALOIR de part son contenu TOUS LES ORGASMES….
Notre TRADITION et Notre CULTURE valorisent LE DESIR et l’ACTE SEXUEL ( Le TCHOUKAM – PUTAM.. ).
Il est cependant prouvé qu’ on peut MULTIPLIER par 5 MILLE le nombre d’ORGASMES et les PCM sans pour autant être comblée et notamment en ce qui concerne LA FEMME.
MASOSO MA NYAMBE avait signalé ici le Problème de l’INSATISFACTION des FEMMES face à l’IMPUISSANCE des HOMMES.
Ce qu’on oublie de SOULIGNER c’est que ces FEMMES et ces HOMMES qui ne trouvent pas leur EPANOUISSEMENT dans l’AMOUR pratiqué, sont VICTIMES de TROIS MALADIES que je tiens à TRAITER ici afin que chacun puisse RETROUVER le CHEMIN du BONHEUR :

I – Première MALADIE à Traiter :
LE DEFICIT de CONFIANCE : Tant que vous n’êtes pas en CONFIANCE entre Partenaires vous sortirez toujours INSATISFAITS de tout ACTE sexuel.
Tout simplement parce que c’est LE CORPS qui a JOUI pendant l’ORGASME en oubliant que c’est l’AME et l’ESPRIT qui doivent communier.
LE SEXE n’est qu’un VEHICULE qui doit transporter et transmettre une HISTOIRE authentique et loyale qui impacte la vie des Amoureux, des EMOTIONS, et non uniquement le SPERME.
Une VERGE sans AME ne pourra jamais combler UNE FEMME.
L’AMOUR est un DIALOGUE vivant entre deux ESPRITS et pas seulement un CORPS à CORPS.
Aucun EPANOUISSEMENT n’est possible tant que ce DIALOGUE ne se fait pas dans un CLIMAT de Confiance avérée.
Sinon les Infidélités se multiplient à l’Infini.
Comment voulez – vous qu’une FEMME qui n’embrasse pas au quotidien son Homme puisse être comblée dans LE LIT ? Et réciproquement ?
LE LIT ou le SEXE n’est que le PROLONGEMENT d’une HISTOIRE d’AMOUR qui se perpétue après LE LIT..

II – Deuxième MALADIE à Traiter :
LE DEFICIT D »INNOVATION en AMOUR :
La Société Moderne offre tous les OUTILS pour créer un véritable univers AMOUREUX et trouver du plaisir et de l’Epanouissement dans L’AMOUR.
EXEMPLE simple :
Avez – vous essayé de FAIRE l’AMOUR sous fond de musique sensuelle avec un MP5 et des Ecouteurs que vous branchez ensemble dans vos oreilles lors des EBATS ?
Si vous fermez les fenêtres et vous éteignez les Lumières en transpirant comme des taureaux dans un silence cadavérique, vous serez bien assommés pour RONFLER mais pas comblés.
Approfondissez donc le DIALOGUE et Communiez en essayant de mieux partager vos Goûts lors de l’ACTE sexuel, mais également, avant et après cet ACTE.

III – TROISIEME Maladie à Traiter :
LE DEFICIT de COMMUNICATION :
Affrontez LA VIE Ensemble et non chacun de son côté.
POSEZ ensemble tous les Problèmes et impliquez vous ensemble dans leur RESOLUTION.
Soyez généreux pour proposer à l’autre des Solutions nécessaires pour la survie et la pérennité de LA RELATION et du FOYER.
C’est dans cet UNIVERS de CONFIANCE communicative que l’ACTE SEXUEL va servir de Moteur et de Catalyseur pour l’EPANOUISSEMENT du Couple.
Comment voulez – vous qu’une FEMME qui n’a rien mangé depuis trois semaines et qui ne bénéficie d’aucun SOUTIEN de la part de son HOMME puisse atteindre l’ORGASME ?
Comment voulez – vous qu’un HOMME qui n’a pas été payé depuis QUATRE mois et qui est dénigré par son EPOUSE puisse se mettre en ERECTION ?
REGLONS ensemble nos difficultés AVANT, PENDANT, ET APRES LE LIT..
Pour LE plus GRAND BONHEUR du COUPLE

LDB.

RECUEIL pour LA DOULEUR et pour LA PEINE des AUTRES :

RECUEIL pour LA DOULEUR et pour LA PEINE des AUTRES =
HONNEURS à ceux qui sont morts ou blessés en 2013 :

Mes pensées vont vers ces FAMILLES
meurtries dans la peine et qui ont dû
réveillonner, hantées par des SOUVENIRS
douloureux et atroces.

Mes pensées vont vers ces Personnes
qui nous ont quittées en laissant derrière
elles des tonnes de CHAGRIN, des KILOS
de LARMES et des SACS d’AMERTUME.

Mes pensées vont vers ces Hommes,
Femmes, Enfants, et bébés, terrassés
par l’accident en 2013, et qui affrontent
en 2014, des TRAUMATISMES
occasionnés par la maladie, l’ Handicap, ou le risque de mort.

Mes Pensées vont ces Mères, ces Veuves, ces VEUFS
et ces Orphelins qui devront se résigner à vivre dans
des PLEURS permanents étant pour toujours
Privés de l’AMOUR de ceux ou celles qui les vivifiaient..

Mes Pensées vont vers ceux par qui le MALHEUR arrive
souvent inconsciemment, qui ont malencontreusement
maniés au mauvais moment et au mauvais endroit
l’arme fatale qui les conduira au CHATIMENT.

Mes Pensées vont enfin vers ceux qui bien
qu’étant blessés ou accidentés
explosent d’ESPOIR et de VICTOIRES
car ne se résignant jamais à donner RAISON
à la douloureuse CONDITION humaine.

Lobé De Bonabenga.

LE PANTHEON DU MAKOSSA : Le Mausolée de TOTO GUILLAUME

LE PANTHEON DU MAKOSSA = Le Mausolée de TOTO GUILLAUME

QUAND LE MAKOSSA n’aura plus rien offrir, il nous restera à aller au PANTHEON du MAKOSSA pour célébrer et commémorer les MELODIES et les ARTISTES qui auront marqués notre EPOQUE et ce 21 siècle.

Dans cet illustre PANTHEON du MAKOSSA il faudra vous rendre très vite à l’évidence :
Les PLACES seront rares et les sépultures seront chères.
Mais un Mausolée au sein de ce PANTHEON sera exclusivement érigé pour un ARTISTE d’EXCEPTION : TOTO GUILLAUME.

Aucun ARTISTE n’aura atteint le GENIE de ce garçon.
Ses MELODIES sont intemporelles.
Ses Compositions traversent les siècles et nous interpellent sur la MYTHOLOGIE de l’ART et la COSMOGONIE musicale.

Avec TOGUY la MUSIQUE cesse d’être une OEUVRE de l’ESPRIT pour se TRANSFIGURER en un CULTE DIVINATOIRE.

On écoute pas TOGUY.
ON célèbre une MESSE en écoutant ses MELODIES.
Ses arrangements musicaux valent tous les CULTES pharaoniques.
Et dans cette MYSTIQUE de l’ART, le SON devient l’EVANGILE et le RYTHME fait office de PARADIS.

Lobé De Bonabenga.

LA PREUVE = ECOUTEZ ce TOP TOGUY =


SWM / PROSPECTIVE & PLANNIFICATION =

Vous avez pris connaissance du Projet détaillé et des REALISATIONS SWM ( 2011- 2012 – 2013 = D’autres ACTIONS sont en cours).

VOICI nos PERSPECTIVES pour 2014 :

VOICI NOS QUATRE Principaux CHANTIERS pour 2014 =

Premier CHANTIER =
I-LA COUVERTURE MEDICALE groupée pour tous les MEMBRES SWM ( ASSURANCES / MUTUELLE ):
Ce POSTE représente plus de 5O% du budget des ménages camerounais
et appauvrit les foyers.
Notre Comité Scientifique de Développement ( CSD /Siège ) piloté par CHRISTIAN ATEBA évaluera les GARANTIES spécifiques et nécessaires pour mettre les MEMBRES de SWM à l’abri des dépenses exorbitantes en cas de PATHOLOGIES aggravées.

Deuxième CHANTIER =
II- ACCELERATION dans le FINANCEMENT GRATUIT des PROJETS :
La MICRO finance classique contribue au SURENDETTEMENT des MENAGES et les taux d’intérêts usuriers tuent les MICRO Entreprises.
Le Docteur YUNUS / Prix Nobel d’Economie , qui a crée la MICRO FINANCE plaide aujourd’hui pour la SOCIAL – FINANCE : Et c’est cette Pratique financière modélisée par nos équipes, qui est au cour des FINANCEMENTS GRATUITS /SWM.
Nous construisons un FOND MONETAIRE INDEPENDANT pour cette cause.

Des PROJETS des ENFANTS SAWA seront soutenus, suivis, gérés et financés.

Troisième CHANTIER :
III-LA DIVERSIFICATION LINGUSITIQUE =
PROGRAMME de FORMATION aux LANGUES SAWA:
Pongo, Duala, Ewodi, Batanga, Bakoko, Abô, Malimba…Bakweri.
SWM s’organise afin d’intégrer ces MODULES dans le CURSUS actuel.
La mise en application est prévue pour 2014 avec notre EXPERT le Professeur EYOUM.

Quatrième CHANTIER =
IV – LA STRUCTURANT et LA FORMALISATION du GROUPE et des SUPPORTS :
Les STATUTS et les REGLEMENTS actuels sont inadaptés aux évolutions et aux mutations sociétales.
Notre EXPERTE Jeanine NDONGUE et la Commission qu’elle préside offriront à SWM de Nouvelles BASES juridiques.
Cette STRUCTURATION juridique est optimisée par une PEDAGOGIE très pointue délivrée aux NOUVEAUX et ANCIENS MEMBRES par le GRAND Cyrille PIPPA.

Mais ce CHANTIER concerne surtout la mise en place d’un Siège physique sur DOUALA et la réorganisation des Bureaux Fondateurs sur PARIS et en EUROPE.
Cette réorganisation est à à prévoir également sur YAOUNDE avec le Président DENIS DOUALLA, sur EDEA avec Maurice MPOTH, et pour nos prochaines ANTENNES locales sur MEINGANGA, sur KRIBI…etc..

LE PRESIDENT ATOUME Mirabeau ( SWM/ Siège ) qui coordonne tout le travail sur le plan NATIONAL, mérite d’être remercié avec ses collaborateurs que nous n’oublierons jamais =
– EBONGUE Michèle : SG
– SAMUEL NGOYE : Commissaire
– SAMUEL NGOLE : Censeur
EMABA
ETOKA
KOUEDI
ELAME
EBWEA
LOUIS MOUNANGUE
ETC…
Et évidemment notre GOUVERNEUR / TRESORIERE : Mireille KOUOH..
Sans oublier notre MEMBRE d’Honneur : Jeannette DICKA.

Mboa o boso.

Lobé De Bonabenga.

Cours de Langues SAWA :  » Le Duala »..Une Communication de Charles DABRAD SONGUE.

COURS DE LANGUE DOUALA
1- Les mois en douala

Dimodi = janvier
Ngondè = février
Songè = mars
Dibaba = avril
Emiasèlè = mai
Esopèsopè = juin
Madibèdibè = juillet
Dingindi = août
Nyètèki = septembre
Mayésè = octobre
Tinini = novembre
Elangè = décembre

NB : l’orthographe utilisé ci-dessus pour la langue douala n’est pas celui approprié, car je n’ai encore pu avoir le logiciel me permettant d’utiliser les accentuations typiques de la langue. Mais le ton et la tonalité lorsque vous lirez est le même.

2- Connaissances des tons douala

La langue douala comprend dans son ensemble quatre types de tons. Selon les docteurs de la langue douala qui ont mis au point tous les signes de ponctuations et d’accentuations qui forment l’ossature de la grammaire, du vocabulaire, de l’orthographe, de la morphologie, de la syntaxe ou encore de la morphosyntaxe de la langue DOUALA, ces différents signes permettent de distinguer l’amplitude d’expression de chaque mot, la manière donc celui-ci peut être prononcé etc.

Ainsi nous avons :
a) : il est utilisé pour les mots qui ont une tonalité de plus en plus élevée ou encore croissante
Exemple : madibédibé
b) \ : il est utilisé pour les mots qui ont une tonalité décroissante
Exemple : mayésè
c) : la particularité de ce signe est qu’il s’utilise dans les mots qui ont à la fois un moment ou la voix s’élève et un autre où elle descend obligatoirement.
d) : comme son homologue ce signe a aussi une double tonalité juste que dans son cas la voix, la tonalité est d’abord décroissante avant de prendre de l’hauteur.

NB : pour plus de précisions, nous avons à notre disposition une série de documents qui illustrent de manière claire et plus détaillée ces différents signes avec des exemples à l’appui.

3- LES PROVERBES
Entendus comme un mode de communications propre à une communauté, un peuple ou une ethnie, les proverbes ont longtemps faits l’objet d’une langue pour les sages, les érudits et les grands docteurs de la langue. Car il fallait se rivaliser de compétences pour se frayer une place de choix parmi la loge élitiste ; et pour cela il fallait être capable de décrypter ce que les sages voulaient dirent en des termes bien spécifiques.
Ainsi, ne voulant pas être en marge de cette mouvance, de ce styliste qui n’est autre qu’une véritable caractéristique pour le peuple SAWA, nous avons pu parcourir un document de plus de trois cents (300) pages qui comportent les différentes phrases de sagesses qu’utilisent le plus souvent les gardiens de la traditions et autres personnalités traditionnelles sawa pour communiquer.

Exemples :

1- Moto a titi mudumbu, moto e nde beboló On ne juge pas un homme par sa parole, mais par ses actes
2- Moto mõ a si ben ndúm là dibíe Un seul homme n’a pas le monopole de la science
3- Moto nú malángwe myangó ma wúma a wuno na muñenge, ndé e dipáñ Celui qui raconte avec joie les récits de l’endroit d’où il vient est épanoui

Au regard des expressions ci-dessus vous en conviendrez avec moi que seul un initié de ce genre de mode d’expression et de communication peut donner avec certitude les véritables équivalences de ce que voudraient transmettre comme message le destinataire lorsqu’il parle.
NB : pour en savoir et connaitre davantage les expressions qui meubles souvent le langage des sages, vous pouvez vous joindre à nous (SWM) pour prendre gratuitement ces cours, ou visitez mon blog dans ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

4- L’ALPHABET DOUALA et L’ALPHABET PHONETIQUE DOUALA

Nous sommes sans ignorer que l’acquisition d’une langue quelconque requière la connaissance son alphabet, mieux encore de son alphabet phonétique ; véritable sésame pour la bonne distinction des différentes rouages et changements qui existent à l’intérieure d’une langue. Ainsi dans la langue douala, nous avons pu découvrir en miniature les types de voyelles et de consonnes utilisées dans la communication et le langage, et avons approfondit nos connaissances dans la maitrise des différents sons, de la tonalité et autres.

NB : ceci n’est qu’un aperçu superficiel de ce que l’association SAWA WORLD MOVEMENT DOUALA donne comme possibilité aux jeunes gens sawa de connaitre non seulement leur culture, tradition, coutume, us et les différentes langues que l’on retrouve dans la vaste communauté SAWA. Ceci dit, si vous aussi souhaiterez apporter de votre contribution à la préservation de nos valeurs ancestrales, et surtout à la connaissance et la préservation de nos langues vous êtes le bien venu parmi nous dans le groupe SAWA WORLD MOVEMENT.

CONTACT :
Tel : 948 – 98 – 063
Email : charlesdabrad@yahoo.fr

Ö MULEMA ……………et à très bientôt pour d’autres leçons.

Charles Dabrad SONGUE/ Communication swm.

Nous sommes tous des SAWA en puissance

MESSAGE d’AMOUR de SWM = « NOUS SOMMES TOUS des SAWA potentiels »

A tous les MEMBRES présents dans ce GROUPE =

Que vous soyez ETON, BAMILEKE, BAKWERI, DOUALA, MBO, PONGO, ABO, EWODI, BASSA, MALIMBA, HAOUSSA, …NIGERIANS…nous vous aimons..

POURQUOI Sommes nous tous des SAWA potentiels ?

– D’une part parce que nous faisons preuve d’AMOUR pour vous qui êtes des créatures de nôtre Seigneur à tous
Vous êtes des êtres à part entière et vous avez des choses à donner avec le droit de recevoir en retour.

– D’autre part parce que aucune DISCRIMINATION n’existe dans ce GROUPE.
La définition du mot  » SAWA  » que l’on retrouve dans le SITE de référence  » http://www.Peuplesawa.com  » est bonne mais incomplète.
Cette Définition parle du SAWA de « filiation ».
En limitant le SAWA dans sa sphère géographique, elle entend par SAWA tout individu ayant comme père ou mère un SAWA issu des 5O CANTONS ( DOUALA, PONGO…BAKWERI)..

C’est une Définition incomplète et STATIQUE qui n’intègre pas les mobiles, les convictions et l’état d’esprit de l’individu.

SWM apporte ce complément de Définition DYNAMIQUE, et confirme qu’il y a le SAWA par filiation d’une part, et l’autre « ETRANGER – ami » ( De père et de mère non – sawa ), mais qui tient à partager nos VALEURS et nos PROJETS.

SAWA par filiation ou par conviction, RASSEMBLONS nous tous.
Partageons des VALEURS de progrès, de fraternité, d’union, de solidarité, d’amitié, et surtout de Respect et d’Amour.

LE PROJET SWM intègre toutes ces valeurs et universalise leur promotion.

Nos Fondements puisent leur EXEGIE  » énergie qualitative » dans les RACINES propres au PATRIMOINE SAWA, en élargissant notre CHAMP d’ACTION vers d’autres CULTURES et d’autres CIVILISATIONS.

LISEZ notre PROJET.
Parcourez nos Publications
Critiquez nos ANALYSES.
Commentez nos ESSAIS
PROPOSEZ des initiatives
CONTRIBUEZ par vos Connaissances et votre savoir.

Créons le SAWA DYNAMIQUE.

Lobé De Bonabenga.

SWM/ INNOVATION =RECHERCHE Fondamentale et Recherche Appliquée = F ( Mcp) = ( DS + CM+ PBE + PVM )( T)

SWM/ INNOVATION =

RECHERCHE Fondamentale et Recherche Appliquée =
F ( Mcp) = ( DS + CM+ PBE + PVM )( T)
Cette FORMULE est La Modélisation Mathématique du mécanisme Socio – financier appliqué au Financement Gratuit des Projets Sawa.

Bon à savoir :
A chaque fois qu’un Enfant Sawa bénéficie d’un Financement gratuit pour son Projet, les Experts de SWM appliquent cette Formule Scientifique.
Nous continuons à l’affiner.
Rejoignez notre Comité Scientifique de Développement ( CSD ) si vous voulez contribuer.
Merci.

Lobé De Bonabenga.

Poème = NYAMBE a si pimbi Lodubwan’ Là Longè là Bwindeya = »LE DIEU des SAWA est garant de l’Immortalité »

Poème = NYAMBE a si pimbi Lodubwan’ Là Longè là Bwindeya
« LE DIEU des SAWA est garant de l’Immortalité »

O tétén’ à éyan tâté à wéki nô nà kumbà
O don’ la malo nyamà é wulè nô tik’ à biyalà
O mbus’ à suwà mbotà é wutamènè nô nà Satan
Di pimbi lodubwan’ là longè là bwindeya

A moto o wusi’ o ésoka ya jémeya
A moto o kwèm maléya mà bonam’
A Moto o pimbi bényengèn bà buma
A moto o timbi ndé o jibà pepumà bà kwéd’am

Séngà sô maléya mà mun’ à Yéhovah
Nu wédi o YUDA Nà mbas’ à makékisan’
Dangwa o matanga mà mun’ à Kumbà
Nu tôkisanè nà kôdi békôkisédi bà ADAM

Lodumbwan là kôbat’ à Gobinà
Lo titi pè o tongo ni londi nà njibà
Lodubwan là longè la bwindéyà
Lo busi à kwata lo nàngà was’ à buma

Di si pimbisè longè la bwindéyà
Bisô SAWA ni kokisàbè kà wubà
Di si langi maléya mà YUDA
Ménà mà nyamsè EVA mà tanyisè pè ADAM

Di kusanè KWA Dibena
Nginya ni namsabè idibà o tétén’ à munjà
Di wuti lodubwan la bwindéyà
O boso nà Jaman bà kwasé bisô milemà

Lobé De Bonabenga

QUELS sont les VRAIS Dieux des SAWA ? REPONSE de Lobé De Bonabenga pour SWM.

QUESTION de SARA PUISSANCE =
« Bonjour peux tu m’apprendre à prier Nyambé.
Je viens aussi de comprendre que nous avons été dupés depuis des générations.
Et je viens donc de comprendre que je devais retourner vers mes origines et que le Dieu des blancs n’est pas celui des africains. Merci pour ta réponse ».

Notre REPONSE :
Je m’autorise à te répondre avec la plus nette intégrité spirituelle et intellectuelle.
Une mise en garde au préalable.
Nous sommes là dans le domaine du Divin.
Il s’agit d’un champs ou d’un espace extrêmement complexe.
Ceux qui se permettent d’assener ou d’affirmer des certitudes en confirmant l’existence ou l’authenticité des MYTHES ou des DIEUX sont des fous.
Nous sommes depuis l’EGYPTE préhistorique et bien avant le Roi AKHENATON, dans une quête jamais achevée.

Qu’il s’agisse des Dieux Chrétiens, Juifs, Musulmans, Indouistes, Africains, aucune ETUDE scientifique ne précise que tel ou tel Divinité correspond à tel PEUPLE ou à telle POPULATION, qu’elle soit issue de l’Afrique, de l’ASIE ou de l’Amérique.

C’est dire que NYAMBE ou JESUS, ou ALLAH, qui sont des MYTHES DIVINS crées par l’IMAGINATION de l’Homme, dans son impérieuse demande d’un LIEN avec le COSMOS, ne sont pas forcément d’accord avec cette SEGMENTATION spirituelle établie par des HUMAINS.

Les choses sont ainsi formatées et les Historiens des Religions qui se contredisent par ailleurs, ne font que constater les CULTES qui traduisent les stigmates de chaque CIVILSATION.

Est ce que un « Père » est -il plus apte ou plus compétent à écouter ou à servir ou à répondre aux DOLEANCES de sa fille que tout autre personne ?
Rien n’est moins sûr.

Pour dire que la Prière que j’adresse aux Divinités relevant de mon HISTOIRE, de ma CULTURE, de mes ANCETRES, peut tout aussi bien ECHOUER, pour la simple et bonne RAISON suivante = Mes convictions sont légères.. Mes requêtes sont incohérentes..

Ou tout simplement parce que ce DIEU que j’interpelle n’est pas à sa place dans son rapport avec moi ou avec le PEUPLE auquel j’appartiens.
Et personne ne peut le savoir..

Compte tenu de ces aléas propres à toute forme de Divinité, il me paraît judicieux d’évoquer, d’interpeller, de solliciter les énergies de mon supposé CREATEUR suprême en prenant DEUX GRANDES précautions =
1-/ Une Prière en symbiose avec mon être et mes pensées et mes ambitions doit fonder ma requête
Et ce Fond est paramètrable quelque soit le DIEU que j’ai en face de moi.
En d’autres Termes LA prière peut se définir come une VARIABLE spirituelle adressé à une Divinité qui est prédisposée au moment de ma prière à m’accorder l’ECOUTE optimale.

C’est ce que justifiait plus haut en m’interrogeant = « Est ce qu’il ne nous est jamais arriver de constater à un moment où à un autre qu’une Tierce personne était plus à l’écoute de nos Problèmes que nos parents géniteurs ?

Donc je dois avoir la maîtrise de mes fondements spirituels et je peux exprimer une très belle requête dès lors que le MESSAGE qui vient de mon for intérieur reste en SYMBIOSE absolue avec mes centres d’intérêts.

Exemple = Si je suis fâché contre ma maman , je prierais ainsi =
« TOI Créateur absolu et de l’absolu
Mes mains tremblent à l’idée de transgresser ce que tu m’a donné de plus précieux: ma mère.
Je suis confuse Seigneur, et je demande ton aide urgente et magnanime
Mes propos ont précédé mes pensées et j’ai failli en grondant ma mère
Qu’il m’en soit tenu responsable et que ta sentence soit atténuée par cette miséricorde infinie qui fait de moi ton humble et soumis serviteur
ETC…
Me voici donc entrain de Prier de manière cohérente en contextualisant mes problématiques qui traduisent mes convictions, mes peines du moment et mes frustrations..

C’est pour dire qu’une Prière se vit d’abord sur son FOND = la profondeur et la qualité de mon message à DIEU

Tu l’auras constaté je ne me préoccupe pas de savoir si c’est NYAMBE, ou ALLAH, ou JEHOVAH ou CONFICIUS qui reçoit ce MESSAGE.
Je n’en fais pas état et je ne me prononce pas sur cette identité.
C’est dans la deuxième partie de ma Prière que se pose le problème de l’adéquation entre ma personne, mes doléances et la Divinité qui est interpellée

Comment donc être sur qu’au moment où j’évoque mes DIEUX ou mon DIEU, le plus disponible des DIEUX est bien à l’écoute de ma DEMANDE ?
J’en ai aucune garantie, quelque soit l’état de ma foi.

Ce n’est pas LA FOI qui rend les DIEUX invincibles.
LA FOI c’est juste le lien établit avec l’esprit divin.
Donc je vais m’adresser à ma Divinité en essayant de tout faire pour être certain que je frapper à la bonne porte et au bon moment :

2- / Je mets du contenu dans le contenant =
« Dieu de l’éternité et de l’infini
toi qui a le visage de l’ange et le corps de la fraternité
accueille moi dans ta majestueuse demeure
Celle qui a vu naître et grandir mes ANCETRES
Celle qui abrita depuis la nuit des temps
les valeurs qui ont modelés mes origines

De la NUBIE en passant par le SAHARA et le SOUDAN
de l’EGYPTE en traversant le NIL pour arriver au KONGO
Sois bon avec tes enfants du Monde entier, qu’ils soient de la GRECE, de l’ITALIE ou de la FRANCE.
Installe dans les cœurs meurtris par l’Histoire et frustrés dans le temps
Cette FOI que tu nous a garantie par ton ESPRIT et ta PUISSANCE
Ne sommes nous pas les fils et filles du Monde et des civilisations croisées?

LES DIEUX du SOUDAN n’ont t’il pas côtoyés ceux de l’EGYPTE pharaonique ?
Et ceux de l’EGYPTE n’ont -ils pas générés ceux de LA GRECE ANTIQUE ?
Si dans ton immense bonté ta volonté doit se faire à travers NYAMBE, qu’il en soit ainsi.

AMEN

SWM/ INNOVATION = RECHERCHE Fondamentale et Recherche Appliquée =F ( Mcp ) = ( DS + CM+ PBE +PVM )( T)

SWM/ INNOVATION =

RECHERCHE Fondamentale et Recherche Appliquée =
F ( Mcp) = ( DS + CM+ PBE +PVM )( T)
Cette FORMULE est La Modélisation Mathématique du mécanisme Socio – financier appliqué au Financement Gratuit des Projets Sawa.

Bon à savoir :
A chaque fois qu’un Enfant Sawa bénéficie d’un Financement gratuit pour son Projet, les Experts de SWM appliquent cette Formule Scientifique.
Nous continuons à l’affiner.
Rejoignez notre Comité Scientifique de Développement ( CSD ) si vous voulez contribuer.
Merci.

Lobé De Bonabenga.

LE MEMO DYNAMIQUE de SWM : LE MOUVEMENT MONDIAL des ENFANTS SAWA fixe ses ORIENTATIONS

LE MEMO DYNAMIQUE de SWM =
LE MOUVEMENT MONDIAL des ENFANTS SAWA  » SWM  » fixe ses ORIENTATIONS.

Chers frères,
Chères sœurs
Chers SAWA,
Chers Camerounais,
Chers Citoyens,

SWM vient de réaliser sur EDEA le GRAND SOMMET de la Jeunesse SAWA.
Ce SOMMET a été l’occasion pour SWM de fixer ses orientations conceptuelles.
C’est un moment privilégié.
LA REFLEXION et l’ACTION pour le Peuple SAWA étaient au rendez – vous.

Mais que faut -il retenir de ce SOMMET ?
Que faut -il retenir des SOMMETS « SWM » dans leur ensemble ?

LE SOMMET renforce la cohésion du groupe et du Mouvement.
Le SOMMET est un moment de partage, de solidarité et de communion.
Le SOMMET est l’occasion de fixer les priorités, les trajectoires d’évolution, les axes de Développement et surtout LA DOCTRINE du MOUVEMENT.

DEUX POINTS doivent être soulignés au niveau de la DOCTRINE SWM :

I -La Priorité de SWM c’est le BIEN – ETRE du SAWA :
Ce BIEN – ETRE suppose que SWM soit à même d’apporter à Tout enfant SAWA membre ou sympathisant, les OUTILS qui contribuent au BIEN – ETRE à l’époque contemporaine :
Ces OUTILS sont scientifiquement connus et humainement éprouvés :
Pour aspirer au BIEN – ETRE aujourd’hui il faut combiner DEUX valeurs :
1- Les VALEURS de l’ESPRIT : La Connaissance, la Culture, La Tradition, la spiritualité..
2- Les VALEURS Matérielles : Richesses économiques ou financières..

Par quels moyens « SWM » contribue – t-il à LA VALORISATION du BIEN – ETRE des SAWA ?
Comment SWM apporte – t- il le BIEN – ETRE ?

REPONSE :
En mettant à la disposition des ENFANTS SAWA trois INSTRUMENTS :

-Instrument N° 1 = – Les OUTILS PEDAGOGIQUES :
LES ESPACES de la CONNAISSANCE et du SAVOIR :
Lisez tout ce qui s’écrit dans les QUINZE GROUPES et PAGES gérés par SWM.
Prenez connaissance des ANALYSES et des COMMENTAIRES qui impactent tous les Domaines et toutes composantes vitales du PEUPLE SAWA ( De la Science à la Finance, en passant par la Tradition les Arts ou la Musique..)
Tous les Domaines sont traités dans nos GROUPES / ATELIERS destinés à La Recherche PLURIDISCIPLINAIRE et au DEVELOPPEMENT intégré.

-Instrument N° 2 =
B- LES OUTILS pour l’ETUDE et de DEVELOPPEMENT des PROJETS :
Le COMITE SCIENTIFIQUE de DEVELOPPEMENT :
Dès que vous avez une idée, un concept, un Projet, prenez contact avec SWM.
Adressez votre projet à : lobehenri@voila.fr
Ce Projet est examiné et validé et financé GRATUITEMENT par le GROUPE SWM.

-Instrument N° 3 : UN FOND d’INVESTISSEMENT qui accorde des FINANCEMENTS GRATUITS:
SWM est la seule Organisation au MONDE qui permet par un MECANISME socio-financier élaboré par Lobé De Bonabenga, de fournir des FINANCEMENTS gratuits et solidaires aux JEUNES.

Deuxième Priorité SWM =
Deuxième ASPECT de la DOCTRINE SWM :
LA DYNAMISATION des VALEURS SAWA :

Les Ancêtres SAWA nous ont transmis des SAVOIRS.
Ces SAVOIRS sont nécessaires pour la cohésion de la communauté.
Et ces SAVOIRS interpénètrent nos vies quotidiennes.

Mais il faut bien noter que ces SAVOIRS ont été élaborés avant l’ère de la Mondialisation.
Aujourd’hui le TAM – TAM a été remplacé par les sms.
D’où la nécessité d’une RECONTEXTUALISATION de SAVOIRS Ancestraux.

Donc autant on s’exclamait lors des ASSISES SAWA sous le baobab :
 » Mboa é jaï tè nà ..Kè lambo di »
Autant il est important de dynamiser les esprits et les valeurs en reprenant la même formule mais de manière plus contemporaine :
 » Mboa é tèm tè nà …Kè Musima mu  »
Di tèmè sô, Moto à titi nà à nya milà mà MONDIALISATION kè à jaï o kondà.

Lobé De Bonabenga.

Poème :Les bessures de l’Amour : Bébango bà N’dolo

Poème = Les Blessures de l’Amour : Bébango bà N’dolo

Bébango bà Ndolo
Bé ndé kà mawendi mà mùdi
Mà mà numè milémà
Mi londi nà nyongi

Bébango bà Ndolo
Bé ndé kà ngad’ à midumbu
I mà disè bépopo
Bé nà bé sôpi nà ndutu

Bébango bà Ndolo
Bé ndé kà jôbi là musombo
Di tiki o Lamba
O kwasa békokondo

Bébanga bà Ndolo
Bé ndé kà Miliki mà ndéngè
Mà nyongisè mikusà
O pondà Màlèbu

Bébango bà Ndolo
Bé ndé kà lôndô la maladi
Di mà botéyè idibà
O was’ à mayiba

Bébango bà Ndolo
Bé ndé kà kwéd à konjo
Ni mikisè miléma
Mi konobè nà ngôdi

Bébango bà Ndolo
Bé ndé Dipita là ndolo
Ni mà wè o jédu
Kè mbèngè é mà tiKà.

Lobé De Bonabenga